Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Publié par Doyenné Pau-Périphérie

Mgr André Dupleix  

Recteur honoraire de l'I.C. de Toulouse

Délégué épiscopal à la formation des laIcs

Tel : 05 59 06 54 93

Courriel : a.dupleix@free.fr

 

08/ Le vrai sens du Carême

 

On peut légitimement se demander si le Carême, ouvert avec le mercredi des cendres, garde encore une signification forte non seulement hors de l'Eglise - ce qui peut se comprendre - mais pour une grande partie des fidèles baptisés.

 

Pour la tradition chrétienne et depuis les origines de l'Eglise, le Carême, indissociable de la grande fête de Pâques à laquelle il prépare, est un temps de conversion. Mais que signifie aujourd'hui le mot "conversion" ?

Dans une société tellement marquée par les satisfactions immédiates, les sollicitations de toutes sortes, l'appel à la facilité, les exclusions, le climat de violence ou de revanche, est-il encore possible de parler de conversion ?

 

Le terme pourtant mérite beaucoup plus qu'un instant d'attention, car la conversion est une attitude indispensable à toute existence, à tout équilibre, quel que soit le point de vue envisagé et surtout s'il est d'ordre spirituel. Qu'est-ce que la conversion ? C'est avant tout une décision intérieure et libre. Le décision de rassembler  toutes nos forces souvent dispersées, tous nos désirs souvent opposés, pour nous permettre de mieux vivre, de mieux aimer, de trouver la paix du coeur et du corps. La conversion c'est la possibilité d'ouvrir largement les fenêtres de notre vie pour laisser pénétrer le grand air qui renouvelle, qui soigne et stimule la liberté.

 

Nous sommes déjà là au seuil de l'Evangile. Jésus nous demande de nous convertir pour accueillir la Bonne nouvelle, la Parole de Dieu qui peut nous conduire au véritable progrès spirituel et à tous les changements nécessaires que nous sommes souvent empêchés de réaliser à cause de la lourdeur et des blocages de notre vie.

 

Il faut un temps pour tout. Un temps pour vivre vite, mais aussi un temps pour s'arrêter et réfléchir. Un temps pour survoler mais aussi pour creuser, pour approfondir. La vocation de l'homme est essentiellement une vocation à la lumière et à l'essentiel. Combien de fois ne passons-nous pas à côté de ce qui compte vraiment, de ce qui peut nous faire grandir et avancer ? Le carême est un temps de vérité et de lucidité. On ne peut pas toujours jouer à cache-cache avec nous-mêmes. A plus forte raison avec Dieu ...