Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Doyenné Pau-Périphérie

Année de la Miséricorde

Page réservée aux articles sur l'année de la Miséricorde

cliquez sur l'image ci-dessous

 

Cycle de catéchèses sur la « miséricorde dans la perspective biblique »

par le pape François

 

Année Sainte de la Miséricorde dans le diocèse de

Bayonne, Lescar et Oloron

 

Qu'est ce que les oeuvres de Miséricorde ?

La miséricorde se traduit par des gestes concrets. C'est ce qu'on appelle les oeuvres de miséricorde. Le jésuite Alain Thomasset les détaille.

 

Il y a 14 œuvres de miséricorde, 7 corporelles et 7 spirituelles. Les premières reprennent les indications des évangiles, notamment le chapitre 25 de Matthieu :«Donner à manger aux affamés, donner à boire à ceux qui ont soif, vêtir ceux qui sont nus, accueillir les étrangers, assister les malades, visiter les prisonniers, ensevelir les morts».

Les œuvres spirituelles forment une très belle liste de gestes très concrets et ordinaires qui touchent tous les domaines de notre vie amicale, familiale, professionnelle ou ecclésiale : «Conseiller ceux qui sont dans le doute, enseigner les ignorants, avertir les pécheurs, consoler les affligés, pardonner les offenses, supporter patiemment les personnes ennuyeuses, prier Dieu pour les vivants et pour les morts».

 

Miséricorde et catéchèse

 

 

 

 

Mardi 8 décembre, le Pape François inaugure officiellement l’année jubilaire de la Miséricorde. À sa suite et dans tous les diocèses du monde, des évêques et des prêtres inviteront les fidèles à cette grande démarche jubilaire qui s’achèvera le 20 novembre 2016.
En France, ce sont ainsi plus de 200 portes, de cathédrales, d’églises et de chapelles qui seront symboliquement ouvertes dans les jours qui viennent.
« La Miséricorde, c’est l’acte ultime et suprême par lequel Dieu vient à notre rencontre. La Miséricorde, c’est la loi fondamentale qui habite le cœur de chacun lorsqu’il jette un regard sincère sur le frère qu’il rencontre sur le chemin de la vie » (Bulle d’Indiction, avril 2015).
Dans les temps troublés que nous connaissons, marqués par la violence et la peur, l’Église nous offre de manière providentielle de porter notre regard sur Dieu qui permet d’apporter une réponse juste et durable à la question de l’offense, de la blessure et du mal, subit et commis : faire surabonder la Miséricorde et le pardon. Face au mal, nous n’aurons jamais de plus juste réponse que de continuer à aimer à l’image de Jésus dans l’Évangile.
Définitions, questions, calendrier des évènements, cartes, retrouvez tous les renseignements sur le Jubilé de la Miséricorde dans le dossier de presse joint.

 

5 clefs pour comprendre l'Année Sainte de la Miséricorde 

 

Jubilé de la miséricorde sur Radio Vatican : 

La Conférence des évêques de France présente leur site consacré au Jubilé

 

Catéchèse en vidéo du Cardinal Philippe Barbarin sur Marie et la place de la miséricorde dans le Magnificat.

 

 

35 idées pour vivre la Miséricorde au quotidien 

 

« Comme les Rois mages en Galilée, suivaient de loin l’étoile du berger … » Nous voici déjà presque à Noël : fête des enfants, fête d’un Enfant ! Les familles se retrouvent, et passent souvent d’agréables moments durant ces fêtes de fin d’année. Hélas, c’est aussi dans les familles que se vivent les pires drames, les divisions, les conflits et les déchirements les plus douloureux. Comment être heureux pleinement quand une partie de nos proches nous tournent le dos, ou quand manquent autour de la table certains membres de la famille ?

L’année de la Miséricorde que le pape François a souhaité, du 8 décembre jusqu’en novembre 2016 est une initiative qui a pour ambition de révéler à tous les hommes que le pardon est le chemin le plus beau pour aller à Dieu : découvrir un Dieu miséricordieux, un Dieu qui aime un Dieu qui nous ouvre grands ses bras : voilà l’enjeu !

Face à tant de rancœurs, de haines, de blessures intimes, la joie que Noël apporte aux hommes, c’est la Promesse qu’un Enfant, né parmi les pauvres vient nous révéler un Dieu qui se fait proche, un Dieu qui nous aime et nous invite à lui ressembler dans l’exigeant et rude chemin du Pardon. Que ces fêtes de Noël et que l’année de la Miséricorde conjuguent dans nos vies joie familiale et désir de Miséricorde qui dilateront nos cœurs !

Xavier Cormary, prêtre

 

 

"Jésus est le visage de la Miséricorde du Père"

"Nous avons toujours besoin de contempler le mystère de la miséricorde. Elle est source de joie, de sérénité et de paix. Elle est la condition de notre salut. Miséricorde est le mot qui révèle le mystère de la Sainte Trinité. La miséricorde, c’est l’acte ultime et suprême par lequel Dieu vient à notre rencontre. La miséricorde, c’est la loi fondamentale qui habite le coeur de chacun lorsqu’il jette un regard sincère sur le frère qu’il rencontre sur le chemin de la vie. La miséricorde, c’est le chemin qui unit Dieu et l’homme, pour qu’il ouvre son coeur à l’espérance d’être aimé pour toujours malgré les limites de notre péché."

pape François

 

"Qui que tu sois, où que tu sois, ouvre les portes de ton coeur !"

S'inspirant du film "Human", la communauté du Chemin Neuf a réalisé un film intitulé #RestoredByLove, pour promouvoir les prochaines JMJ cet été qui se dérouleront sur le thème de la Miséricorde.

Prières autour de la Miséricorde 

 

Le billet de Mgr Dupleix  Un souffle de miséricorde

 

 

« Des œuvres de miséricorde qui doivent durer dans le temps » par Mgr Ballot

 

L'hymne de l'année de la Miséricorde

Dans une musicalité comparable à celle de Taizé, il alterne un refrain en latin – le thème même du jubilé : « Miséricordieux comme le Père » (Lc 6,36) – et quatre strophes traduites en trois langues. 

Polyphonique, répétitif, émouvant et quadrilingue : choisi parmi quatre-vingt-dix créations contemporaines, l’hymne du compositeur anglais Paul Inwood affiche une nette parenté avec les chants de Taizé. Il donne ainsi toute latitude de méditer le thème du jubilé, via le beau texte écrit par le Père jésuite Eugénio Costa, dont chaque strophe est ponctué de « La miséricorde de Dieu est éternelle » en latin. 

Le texte de cet hymne a lui été écrit par le père jésuite et liturgiste italien Eugenio Costa, sur indication du dicastère. L’hymne a été enregistré par le chœur pontifical de la Chapelle Sixtine, dirigé par Mgr Massimo Palombella. Les partitions sont disponibles sur Internet et les auteurs ont cédé leurs droits afin de permettre la diffusion la plus large possible de cet hymne.

Partition et Paroles de l'hymne à télécharger

 

 

Présentation du Jubilé par Mgr Fisichella 

 

Site officiel 

 

 

10 mots clefs pour comprendre l'Année Ste de la Miséricorde

 

Chaque chrétien et chaque communauté est missionnaire dans la mesure où il porte et vit l’Évangile et témoigne de l’amour de Dieu envers tous, spécialement envers celui qui se trouve en difficulté. Soyez missionnaires de l’amour et de la tendresse de Dieu ! Soyez missionnaires de la miséricorde de Dieu, qui toujours nous pardonne, toujours nous attend, nous aime beaucoup !

Pape François

 

13 mars 2015

Pour le second anniversaire de son élection, le pape François annonce une Année jubilaire extraordinaire sur la miséricorde, dont la préparation est confiée au Conseil pontifical pour la nouvelle évangélisation. Le pape souhaite « une conversion spirituelle de l'Église, un renouveau».

Le Pape François annonce un « Jubilé de la Miséricorde »

11 avril 2015.

Au cours des premières vêpres du dimanche de la Miséricorde, le pape François remettra officiellement, devant la Porte sainte de la basilique vaticane, la bulle d'indiction de l'Année sainte de la miséricorde. Le lendemain, dimanche de la Miséricorde, là bulle sera lue solennellement dans les autres basiliques du Latran, de Sainte-Marie-Majeure et Saint-Paul-hors-les-murs.

 

 Publication de la Bulle d'indiction du Jubilé de la Miséricorde 

 

L'Église en chemin vers l'Année Sainte de la Miséricorde

 

Synthèse de la Bulle d'indiction du Jubilé  

 

Le pape appelle à la miséricorde pour « changer de vie » 

Lourdes à l'heure du Jubilé de la Miséricorde

 

Commenter cet article