Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Publié par Doyenné Pau-Périphérie

Mgr André Dupleix, Recteur honoraire de l'I.C. de Toulouse

Délégué épiscopal à la formation des laIcs

24 rue du Colonel Gloxin 64000 PAU Tél : 05 59 06 54 93    Mob : 06 12 41 01 64

Courriel : a.dupleix@free.fr

 

25/ Sans feu ni lieu

 

Cette expression, qui rappelle le titre de deux ouvrages apparemment aux antipodes, le roman policier de Fred Vargas en 1997, et le remarquable essai théologique de Jacques Ellul en 1975, peut traduire aujourd'hui ce que vivent des dizaines de millions d'hommes et de femmes de par le monde.

On parle, de source sûre, de plus de cinquante et un million de personnes déplacées, ce terme regroupant les réfugiés, les demandeurs d'asile et les déplacés internes quittant leur foyer tout en restant dans leur pays. Réfugiés et migrants sont soumis aux mêmes risques constants dont le désespoir et la mort sont presque toujours l'aboutissement.

Hommes femmes et enfants, victimes de cette immense tragédie humanitaire, n'ont plus, sous nos yeux parfois indifférents ni feu ni lieu, c'est à dire qu'ils ont tout perdu, domicile et famille, en faisant la cruelle expérience d'une perte de leur origine même et de leur avenir... Comment supporter cela ? Comment agir, tout en sachant que dans les grands débats planétaires, les raisons politiques, économiques et financières dominent en laissant peu de place au constat pourtant évident qu'une part croissante de l'humanité souffre et meurt dans des conditions effrayantes.

Je reprends volontiers ici les paroles nettes et sans ambages du pape François pour la journée mondiale des migrants et des réfugiés 2015, à la suite de tant d'évêques, de prêtres et de laïcs, prenant position, au nom des droits de l'homme, de la dignité humaine et de la mission permanente de l'Eglise :

"A la mondialisation du phénomène migratoire, il faut répondre par la mondialisation de la charité et de la coopération, de manière à humaniser les conditions des migrants. En même temps, il faut intensifier les efforts pour créer les conditions aptes à garantir une diminution progressive des causes qui poussent des peuples entiers à laisser leur terre natale... A la solidarité envers les migrants et les réfugiés, il faut joindre le courage et la créativité nécessaires pour développer au niveau mondial un ordre économico-financier plus juste et équitable uni à un engagement croissant en faveur de la paix, condition indispensable de tout progrès authentique".

 

 

Retrouvez les billets de Mgr Dupleix en cliquant sur :