Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Publié par Doyenné Pau-Périphérie

30/ La liberté du pape François

 

Le voyage du pape François à Cuba et aux Etats Unis aura confirmé non seulement l'audience et l'accueil large dont continue de bénéficier l'évêque de Rome tant dans l'opinion publique que chez de nombreux acteurs de la vie politique et sociale.

Dans ce déplacement, comme dans les autres mais avec le discernement que suppose l'histoire spécifique de Cuba ainsi que la place et le rôle des Etats Unis dans le monde, François n'aura pas dissocié l'impact que peut avoir sa parole de sa responsabilité spirituelle et pastorale.

Ce qui est au coeur de sa conscience missionnaire - en parfait accord avec l'Evangile dont il nous rappelle en permanence le caractère incontournable - c'est bien l'effort en faveur de la paix, le respect de la Terre et l'attention aux pauvres et à celles et ceux qui vivent dramatiquement des situations d'exclusion et de mépris. Son homélie à la Havane était on ne peut plus claire sur ce que doit être un véritable service non idéologique : "Le chrétien est toujours invité à laisser de côté ses aspirations, ses envies de tout puissance... Il y a un service qui sert mais nous devons nous prémunir contre la tentation du service qui "se sert".

C'est bien une mission à la fois de réconciliation et de lucidité sur les vrais enjeux de la planète dans les décennies à venir que le pape se reconnaît. Son  intervention devant le congrès américain et à l'ONU, dans la ligne de ses prédécesseurs, est bien le signe de cette mission universelle au nom du Christ.

Certes nous savons combien la liberté de François peut susciter désaccords et oppositions, en particulier en raison des réformes engagées au sein de l'institution de l'Eglise et par sa volonté de rendre prioritaire l'intérêt des personnes face aux contraintes juridiques ou légales. Face également aux réseaux de corruption, dénoncés quelles qu'en soient les risques. Bien des articles ou des publications se font l'écho de ces oppositions, semblant minimiser l'apport, pourtant considérable, de ce grand témoin du christianisme aujourd'hui.   

La parole de l'Eglise et la référence à l'Evangile du Christ peuvent ainsi devenir ou redevenir plus crédibles aux yeux de beaucoup. Et cela, par la liberté du pape François...

Retrouvez les billets de Mgr Dupleix en cliquant sur :