Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Publié par Doyenné Pau-Périphérie

Mgr André Dupleix, Recteur honoraire de l'I.C. de Toulouse

Délégué épiscopal à la formation des laIcs

24 rue du Colonel Gloxin 64000 PAU Tél : 05 59 06 54 93    Mob : 06 12 41 01 64

Courriel : a.dupleix@free.fr

 

27/ Rentrée en demi teinte

 

Nous reprenons notre rendez-vous hebdomadaire et je ne puis que souhaiter à chacun, là où il se trouve, une bonne rentrée, tout en sachant que tant d'éléments extérieurs qui constituent notre environnement, tant de choses imprévisibles, peuvent affecter le moral avec lequel nous abordons ces inévitables reprises. Toute rentrée est quelque peu marquée d'appréhension.

Bien des évènements récents ou habituels justifient cette expression de demi-teinte. Non seulement chez nous, dans nos relations personnelles où s'infiltrent sournoisement des épreuves, des conflits et des ruptures familiales ou professionnelles, mais également autour de nous et dans le monde dont les turbulences souvent dramatiques ne peuvent nous laisser indifférents.

 Comment échapper à la tragédie des centaines de milliers de migrants, réfugiés et demandeurs d'asile, au climat généralisé d'insécurité et à la peur des attentats, aux conséquences humaines des séismes ou des catastrophes industrielles mais aussi aux confrontations de plus en plus violentes entre les cultures et leurs expressions idéologiques ou religieuses ? Si l'on ajoute à cela, sous de multiples formes, les difficultés engendrées par les débats politiques internes et le contexte économique et social, il y a de quoi envisager un avenir morose.

Faut-il pour autant être résignés ou fatalistes, en ayant l'impression douloureuse d'être des pions dans un échiquier dont nous ne maitrisons ni le jeu ni la destinée ? A coup sûr cette attitude démobilisante n'entrainera qu'insatisfaction et dépit. 

Nous pouvons par contre reprendre la route avec courage et confiance  en laissant se déployer en nous la flamme qui ne s'est jamais vraiment éteinte au fond de notre coeur. C'est la fragile mais réelle grandeur de notre humanité personnelle, celle que personne ne peut nous confisquer ni détruire. Ce lieu secret d'où ressurgissent, aux moments les plus inattendus, le désir ou le goût de vivre et l'ardeur d'affronter, avec des armes apparemment dérisoires, les épreuves et les obstacles qui ne  manqueront pas de se présenter.

Et si recommencer, c'était donner toutes ses chances à l'avenir ? La demi-teinte alors n'empêcherait pas l'espoir...    

 

Retrouvez les billets de Mgr Dupleix en cliquant sur :