Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Doyenné Pau-Périphérie

 

La Toussaint,


c'est la fête de tous les saints. Ceux qui sont connus (St François, Ste Claire, ...) mais aussi ceux qui sont restés dans l'oubli.
La Toussaint est une fête emplie de joie et d'espérance. Elle nous invite à suivre tous ceux qui, avant nous, ont découvert un grand bonheur ! Bonheur qui les a entraînés vers l'amour du prochain.

 

Jésus, je suis trop petit(e) pour faire de grandes choses 

mais je peux aimer et me laisser aimer. 

   

Jésus, je viens à toi pour que tu me gardes dans ton Amour 

et que tu m’apprennes à aimer comme toi.  

   

D’après

Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus

 

 

Des vies de saints

Sainte Bernadette (1844-1879)

 

Bernadette Soubirous, a une enfance marquée par la très grande pauvreté, mais non privée d'amour et de piété. Elle a 18 apparitions de la Vierge Marie à la grotte de Massabielle de Lourdes. Elle eut beaucoup à souffrir des moqueries, des humiliations des personnes qui ne la croyaient pas. La Vierge demanda la prière, la pénitence et la construction d'une basilique. Après les apparitions, Bernadette est rentrée au monastère des Sœurs à Nevers, où elle soigna les malades, humble, généreuse et silencieuse. Elle mourut à 35 ans.

 

« Il faut aimer sans mesure et se dévouer sans compter »

 

Saint François, sainte Jacinthe et sainte Lucie

 

Le 13 mai 1917, Marie apparaît à trois petits bergers de Fatima au centre du Portugal. Elle invite les enfants à prier. Elle leur demande de réciter tous les jours le chapelet et de revenir le 13 de chaque mois. Lors de la 3e apparition, elle donne un message aux enfants leur demandant de ne rien dire - il sera révélé des années plus tard.

Le 13 octobre 1917, un phénomène étonnant se produit dans le ciel : les voyants et la foule voit le soleil danser. Les apparitions sont reconnues en 1930.

 

« Mon Dieu, je Vous demande pardon pour tous ceux qui ne croient pas, qui n’adorent pas, qui n’espèrent pas et qui ne

Vous aiment pas. »

 

 

Sainte Marie

La vie de Marie avec les vitraux de ND du Bout du Pont

Tous appelés à la saintetéTous appelés à la saintetéTous appelés à la sainteté

Les Béatitudes : une montagne de bonheur

Les Béatitudes selon St Matthieu (5, 1-12a)

Heureux les pauvres de cœur. Avoir un cœur de pauvre : c’est être ouvert aux autres, avoir le cœur ouvert pour les autres, aider les autres, ne pas être égoïste.

 

Heureux ceux qui pleurent. Ce ne sont pas ceux qui pleurent sur leurs malheurs. Ce sont ceux qui sont capables de s’émouvoir du malheur des autres et d’agir pour les aider. Ce sont ceux qui ont de la peine par amour pour les autres. C’est celui qui a le cœur sensible.

 

Heureux les doux. Etre doux ce n’est pas être un mollasson. C’est ceux qui combattent les injustices sans blesser personne. C’est se laisser toucher par la tendresse. Le doux sait accueillir, porter en son cœur, écouter, comprendre. Il donne de sa douceur ; il donne de son cœur.

 

Heureux ceux qui ont faim et soif de justice. Ce sont ceux qui se font les serviteurs des autres, qui sont solidaires des autres. Ceux qui se révoltent contre l’injustice. Ceux qui se battent pour la justice.

 

Heureux les miséricordieux. C’est ceux qui choisissent de ne pas se venger. Ceux qui savent que le pardon n’est pas une lâcheté mais une force. Être miséricordieux, c’est pardonner comme Dieu pardonne : pas du bout des lèvres mais en profondeur.

 

Heureux les cœurs purs . C’est ceux qui ne sont pas jaloux, envieux. Ceux dont le cœur n’est pas pollué par le mal. Ceux qui ne se vantent pas du bien qu’ils font.

 

Heureux les artisans de paix. C’est ceux qui savent laisser les vengeances de côté. Ceux qui ne sont pas médisants. Ceux qui agissent en rendant un monde plus fraternel.

 

Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice. C’est ceux qui savent risquer leur vie pour les autres. C’est ceux qui se souviennent de leur baptême et agissent au nom du Christ.Jésus nous prévient qu’être chrétien ce n’est pas de tout repos, car on n’est pas chrétien pour nous-mêmes mais pour les autres. Ca demande d’être solidaires des autres et quelques fois c’est difficile.

 

Heureux êtes-vous lorsqu’on vous insulte. Ca ne réjouit pas d’entendre du mal de soi. Si ce qui est dit est vrai, ça ne me réjouit pas non plus car cela veut dire que ma vie n’est pas un exemple. Mais si c’est à cause de ma foi au Christ qu’on dit du mal de moi, alors je peux me réjouir parce que je peux être considéré comme un prophète qui annonce la Bonne Nouvelle du Christ.

 

Tous ceux qui agissent en pauvres de cœur, en doux, en artisans de paix, avec justice … sont ceux qui sont attentifs aux autres.

Ils font advenir le Royaume de Dieu sur terre.

Ils apportent le bonheur sur terre.

 

Tous appelés à la saintetéTous appelés à la sainteté
Tous appelés à la saintetéTous appelés à la sainteté

L’histoire du bocal à remplir

 

Une petite histoire pour nous apprendre à ne pas oublier l'essentiel :
Devant sa classe, un professeur prit un bocal vide et, sans dire un mot, commença à le remplir avec des balles de golf jusqu'à ce qu'il soit plein.  Ensuite, il demanda à ses élèves si le pot était plein.
Les élèves étaient d'accord pour dire que Oui. 
Puis le professeur prit une boîte pleine de billes et la versa dans le bocal. Les billes comblèrent les espaces vides entre les balles de golf.
Le prof redemanda aux élèves si le pot était plein. Ils dirent à nouveau Oui. Après, le professeur prit un sachet rempli de sable et le versa dans le bocal. Bien sûr, le sable remplit tous les espaces vides et le professeur demanda à nouveau si le pot était plein. Les élèves répondirent unanimement Oui.


Le professeur dit :
Je veux que vous réalisiez que 
le bocal représente la vie.
**Les balles de golf sont les choses importantes comme la famille, l'amitié, la prière, la santé, les bonnes choses qui nous permettent de construire une belle vie,... Nos vies seraient quand même pleines si on perdait tout le reste et qu'il ne nous restait qu'elles.
**Les billes sont 
les autres choses qui comptent.
**Le sable représente tout le reste, 
les petites choses de la vie.
Si on avait versé le sable en premier, il n'y aurait eu de place pour rien d'autre, ni pour les billes, ni pour les balles de golf.
C'est la même chose dans la vie !

 

18h30 : Messe anticipée de la Toussaint

Tous appelés à la saintetéTous appelés à la saintetéTous appelés à la sainteté
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :