Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Doyenné Pau-Périphérie

 

La Paroisse Saint Christophe des Coteaux se situe tout à fait au sud de l'agglomération paloise.

Gan, Bosdarros et Haut de Gan

           

La paroisse, c’est la fontaine du village où chacun peut venir s’abreuver

Saint Jean XXIII

La paroisse est présence ecclésiale sur le territoire, lieu de l’écoute de la Parole, de la croissance de la vie chrétienne, du dialogue, de l’annonce, de la charité généreuse, de l’adoration et de la célébration … sanctuaire où les assoiffés viennent boire pour continuer à marcher … (n°28)

Pape François

Accueil

 

Curé de la paroisse : Mr l'abbé Roger Makaya

Retour sur la messe d'Installation

Accueil

 

Presbytère : 3, rue d'Albret 64290 Gan

 

 

05 59 21 56 06

 

 

paroisse-de-gan@orange.fr

 

            

                           Les églises            de Gan   

Accueil

La paroisse selon le pape François

Accueil

Le pape donne trois signaux qui montrent qu’une paroisse « se porte bien »

Prière, charité des faits et charité passive. Ce sont les trois « signaux » qui montrent « qu’une paroisse se porte bien », a assuré le pape François lors de sa visite à la nouvelle église San Giulio de Rome, dans le quartier résidentiel de Monteverde, au sud du Vatican, le 7 avril 2019.

Le premier signal, a-t-il expliqué en rencontrant les membres de Caritas et les personnes aidées, « est la prière » : « une paroisse qui prie, les gens viennent prier et prient aussi chez eux. C’est le premier signal ».

« Ici, est-ce qu’on prie ou non ? a-t-il demandé. C’est une des choses qui évitent de tomber dans ce ‘supermarché’ dont nous avons entendu parler. Parce que la prière transforme tout, tout. »

Le deuxième signal, a ajouté le pape, « c’est la charité des faits, ce que vous faites. Se préoccuper des besoins de ses frères, de ses sœurs, des familles… Y compris les besoins cachés, que l’on ne montre pas par honte, mais ils existent, il y en a beaucoup… une charité active, la charité du ‘oui’ : ‘oui, je fais cela’, du ‘oui’, active ».

« Et le troisième, a-t-il conclu, est la charité passive. Que signifie ‘charité passive’ ? Que vous vous aimiez et ne vous critiquiez pas entre vous. C’est une maladie trop grave, le ragot, et quand il y a des ragots dans une paroisse, la paroisse ne va pas bien. C’est un vice qui entre, qui entre subtilement : apporter une nouvelle pour dire du mal des autres … Non, s’il vous plaît, cela ne va pas. »

Accueil

Commenter cet article