Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Doyenné Pau-Périphérie

Prière du père Antoine Chevrier, fondateur du Prado

Fête du Prado 2019

1er décembre, Salies de Béarn : Rencontre de la famille pradosienne 

Le Prado ... devenir disciple et apôtre de Jésus-Christ à l'école du père Chevrier.

Décider de suivre le Christ et servir les pauvres est un chemin exigeant mais c’est un chemin de vie. Et ce chemin nous fait entrer peu à peu plus profondément dans la démarche pradosienne tout entière. Celle-ci invite ceux et celles qui s’y engagent à :

-         Avoir le désir de s’attacher à Jésus-Christ et à le suivre de plus près.

-         Mener une vie simple et sobre.

-         Vivre en solidarité avec des personnes qui connaissent des situations de pauvreté et s’engager dans les réalités humaines.

-         Faire équipe avec d’autres pour étudier l’Évangile, partager nos questions et nos découvertes et vivre une vie fraternelle.

 

Fête du Prado 2019
Fête du Prado 2019
Fête du Prado 2019
Fête du Prado 2019
Fête du Prado 2019
Fête du Prado 2019

Projection du documentaire "Les enfants du père Chevrier"

« Le prêtre est un homme dépouillé, le prêtre est un homme crucifié, le prêtre est un homme mangé ». Ces mots renvoient une image fidèle du bienheureux père Chevrier (1826-1879), un prêtre entièrement donné à sa mission d´éduquer et de faire connaître le Christ aux enfants pauvres de Lyon. Né pendant la première moitié du XIXe siècle, ce contemporain du curé d´Ars, bouleversé à la vue de la misère des classes populaires, fondera le Prado, une oeuvre sociale et une « école cléricale » pour former des prêtres qui « comprennent et connaissent les pauvres ». Le Prado est aujourd´hui présente sur tous les continents. Comment un homme d´église lui-même pauvre et sans relation a-t-il pu fonder une oeuvre aussi considérable et mondialement connue ? Le documentaire « Le père Chevrier et le Prado » revient sur les événements et la personnalité du fondateur, en voie de canonisation, qui ont rendu possible ce miracle de la charité.

Une Coproduction KTO / Merapi 2019 - Réalisé par Bruno Aguila

Fête du Prado 2019

 

Extraits de la lettre apostolique Aperuit illis

présentés par l'abbé Benoît Nouvel

 

 

Fête du Prado 2019

Partage d'évangile à la façon du père Chevrier

Lecture du livre du prophète Ezéchiel (2, 9-10 ; 3, 1-4)

Je regardai, et voici qu'une main était tendue vers moi, et voici qu'elle tenait un livre roulé. Il le déroula devant moi, et il était écrit en dedans et en dehors ; et ce qui y était écrit était des chants de deuil, des lamentations et des plaintes. Et il me dit: "Fils de l'homme, ce que tu trouves devant toi, mange-le; mange ce livre; puis va, parle à la maison d' Israël." J'ouvris la bouche, et il me fit manger ce livre; et il me dit : "Fils de l'homme, repais ton ventre et remplis tes entrailles de ce livre que je te donne." Je le mangeai, et il fut dans ma bouche doux comme du miel. Et il me dit: "Fils de l'homme,va vers la maison d'Israël, et tu leur diras mes paroles.

Lecture du livre de l'Apocalypse selon St Jean (10, 8-11)

La voix venant du ciel, que j’avais déjà entendue, me parla de nouveau; elle me dit: «Va prendre le petit livre ouvert dans la main de l’ange qui se tient debout sur la mer et sur la terre.» Je m’avançai vers l’ange pour lui demander de me donner le petit livre. Il me dit: «Prends, et mange-le; il remplira tes entrailles d’amertume, mais dans ta bouche il sera doux comme le miel.» Je reçus le petit livre de la main de l’ange, et je le mangeai. Dans ma bouche il était doux comme le miel, mais, quand je l’eus avalé, il remplit mes entrailles d’amertume. Alors on me dit : «Il faut que tu reprennes ta mission de prophète; tu parleras sur un grand nombre de peuples, de nations, de langues et de rois.»

La méthode

 On commence par une prière, souvent une prière à l'Esprit Saint, la lecture de l'évangile et un temps de silence pour intérioriser la Parole de Jésus. Parfois le temps est plus long, le stylo à la main. Puis on partage autour de ce texte.

Antoine Chevrier disait: "Pour bien connaître l’Évangile, il faut entrer dans les petits détails de chaque fait, de chaque action, c'est là que nous trouvons la Sagesse."

On regarde les paroles, les attitudes, les actions de Jésus et des autres personnages.

Nous tenons compte, bien sûr, des études exégétiques, mais notre méditation n'est pas une étude biblique. C'est une rencontre du Christ, dans un climat de prière. On écoute les autres, on ne discute pas ce qu'ils disent.

On recueille les petites lumières que chacun découvre dans le texte, ce que l'Esprit Saint lui dit. Nous demandons que Dieu nous aide à nous convertir, nous aide à mettre notre vie en accord avec cette Parole.

Notre partage d'évangile doit nous rendre mieux capables de travailler à l'annonce de la Bonne Nouvelle aux pauvres, qui sont les préférés de Dieu.

C'est pourquoi notre méditation se fait en lien avec la vie des pauvres, des exclus que nous rencontrons.

On termine par une prière en silence, puis une prière exprimée par l'un ou l'autre qui le souhaite.

Fête du Prado 2019

Témoignage de l'abbé Sébastien Baudry

 

Fête du Prado 2019
Fête du Prado 2019
Fête du Prado 2019

 

Fête du Prado 2019

Repas partagé

Fête du Prado 2019
Fête du Prado 2019
Fête du Prado 2019
Fête du Prado 2019
Fête du Prado 2019

Site du Prado de France

 

 

 

 

Site du Prado-Limonest

Fête du Prado 2019