Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Doyenné Pau-Périphérie

Chers paroissiens,

Nous espérons que chacun de vous, ainsi que vos proches, tenez bon. Comme disait Woody Allen, « l’éternité, c’est long, surtout vers la fin ! »

C’est le mois de Marie. Pourquoi ne pas écouter cette chanson tirée de la comédie musicale Bernadette de Lourdes « Aquero » ? Merci à Pierre Poumès d’avoir donné cette idée

Vous pouvez aussi lire les deux prières à Marie du pape François, ainsi qu’un poème adressé à Saint-Joseph, écrit par un Père Blanc : merci à Janine Delage pour son envoi !

Merci à Geneviève Prim et Nicole Boulet de nous partager un peu d’humour

  • Raymond Devos nous parle de la situation actuelle
  • une religieuse répond au téléphone

Ce dimanche 3 mai, nous vivrons (confinés !) la journée mondiale de prière pour les vocations.

Vous trouverez en pièce jointe le commentaire d’évangile de l’abbé Paul, ainsi que la feuille de messe et la prière universelle. Merci à Marie-Hélène Narbout pour ce beau travail !

Et si nous nous mettions tous en piste de prière pour les vocations ?

Peut-être simplement en lisant le message du pape François pour cette journée.

Pour ceux et celles qui manient l'outil informatique, j'ai retenu trois propositions :

  • un relais de prière tout au long de la journée ici  >>>> 
  • un livret pourra vous aider ici >>>
  • enfin participer aux vêpres avec les religieuses de l'Assomption à partir de 15h :

Enfin, voici une perle envoyée par Christine Maestri (merci !): un interview du Père Raphaël, avec qui nous avions commencé notre chemin de carême. Vous vous souvenez ? Comme aide-mémoire, qui peut colorer nos journées, voici les quatre pistes qu'il nous avait données :

  • Être là, tout simplement. Recueillir la vie. Se poser. Prendre soin de l'autre, de nous-mêmes, sentir en nous le souffle de Dieu. "Mon Dieu, si vous êtes partout, comment se fait-il que je sois si souvent ailleurs ?" (Madeleine Delbrel)
  • Obéir à la vie. Accueillir sans juger, sans trier. Écouter l’autre et soi-même dans ce qu’il a, ce que nous avons de vivant, ce que nous sommes capables de vivre. Voir d’abord le beau en lui, en moi. Rendre grâce à Dieu qui n’abandonne jamais les gens. « Lui, il écoutait toujours du côté où il peut vivre » (Maurice Bellet)
  • Vivre plus simplement. Se tenir comme un pauvre. Chemin faisant, Jésus parle à ses disciples du Royaume, leur dit « Il y a une vie dans votre vie ». Il se tient au milieu d’eux avec bonté et simplicité, se présente à visage découvert et « à âmes égales ». « Evangéliser ? être les témoins pacifiés du Tout-Puissant, sans convoitises et sans mépris (...) C’est notre amitié qu’ils attendent, qui leur fasse sentir qu’ils sont aimés de Dieu et sauvés en Jésus » (Eloi Leclerc)
  • Aimer sans dévorer. Laisser l'autre libre. Jésus aime et appelle sans retenir, sans commander. Il ouvre des portes. Il nous invite à aimer sans capter. Avec un cœur ni dur ni mou, mais tendre. "Venez à moi, car je suis doux et humble de cœur" (Jésus)

Nous vous assurons de notre soutien et de notre prière, et vous disons à très bientôt, pour recevoir la vidéo adressée aux enfants et le commentaire d'évangile.

 

Bien fraternellement,

abbés Paul et Benoît

Retrouvez la page « catho confiné » que vous trouverez chaque jour en page d’accueil du site : 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :