Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Doyenné Pau-Périphérie

L’irruption de l’amour dans une existence est comme le feu qui jaillit soudain dans l’âtre : tout prend relief à sa lumière et toute la maison peut en être incendiée.

Sœur Emmanuelle

Le saint du jour 

Lectures du jour

Une méditation guidée par les jésuites

 

Vers Dimanche

 

Dimanche 7 juin

 

 

15h30 : Chapelet à Lourdes

Tous les jours à 15h30 sur KTO retransmission en direct du Chapelet depuis Lourdes, en partenariat avec les Sanctuaires.

 

La cuisine des monastères  Poulet au citron, gâteau chocolat-framboises

Au monastère de Saint Thierry, les soeurs viennent des quatre coins du monde, et la cuisine est une délicieuse occasion de rencontre. De son Bénin natal, où elle a embrassé la vocation bénédictine, Soeur Thérèse a rapporté une recette de poulet au citron. Les morceaux de volaille prennent lentement le goût de la marinade, avant de plonger dans la poêle. Certaine de faire plaisir à la Communauté, notre cuisinière a aussi trouvé une recette de gâteau aux deux chocolats et aux framboises, qui fut aussitôt baptisé « gâteau du Jubilé » !

Humour

 

Les puzzles 

Vendredi - (Mc 12, 35-37) 

Samedi - (Mc 12, 38-44) 

Lettre d'intérieur

La vidéo de la semaine On ne dit jamais assez aux gens qu’on aime qu’on les aime

On ne dit jamais assez aux gens qu'on aime qu'on les aime

Louis Chedid

 

Ces parents, ces amis, ces femmes qu'on affectionne

Avec lesquels on dort, on dîne, on parle au téléphone

Souvent quand nos regards se croisent

Y'a comme une chaleur

Mais de là à en faire des phrases

Trop de pudeur, trop de pudeur.

On ne dit jamais assez aux gens qu'on aime

Par peur de les gêner, qu'on les aime

On ne leur dit jamais assez

Que sans eux, sans elles

On ne serait même pas la moitié de nous-mêmes.

Avant de nous dire au revoir, marcher à l'ombre

Avant que sur notre histoire, le rideau tombe

J'veux déclarer à tout c' petit monde qui m'entoure :

La vie, la vie serait d'un sombre sans vous autour

Vous tous autour.

On ne dit jamais assez aux gens qu'on aime

Par peur de les gêner, qu'on les aime

On ne leur dit jamais assez

Que sans eux, sans elles

On ne serait même pas la moitié de nous-mêmes.

Qu'y a-t-il de plus important ?

La raison ou les sentiments ?

On ne dit jamais assez aux gens qu'on aime

On ne leur dit jamais assez

Qu'on les aime.

Commenter cet article