Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Publié par Doyenné Pau-Périphérie

5e-dimanche-de-Careme-dimanche-22-mars-2015 largeSource : Croire

Jérémie 31, 31-34
Psaume 50
Hébreux 5, 7-9
Jean 12, 20 33

 

5

JOURNÉE DU CCFD

Dimanche 22 mars

Cet évangile nous prépare à la semaine sainte qui va démarrer dimanche 1er avril avec la fête des Rameaux. 

« Nous voudrions voir Jésus. » Nous sommes quelques jours avant la Pâques, et même des grecs demandent à voir Jésus. Les pharisiens et les chefs des prêtres sont sûrement inquiets de voir que de plus en plus de monde reconnaît Jésus comme le Messie. 
« L’heure est venue pour le Fils de l’homme d’être glorifié. » « Glorifier » signifie « révéler la présence de Dieu. » Jésus explique en parabole qu’il faut qu’il meure pour être glorifié. 
« Celui qui aime sa vie la perd ; celui qui s’en détache en ce monde la garde pour la vie éternelle. » Jésus nous invite à le suivre sur ce chemin vers la vie éternelle. Ce chemin est paradoxal, il va à l’encontre de ce que nous propose le monde : se détacher de sa vie et servir.
« Maintenant, je suis bouleversé. » Jésus est dans l’angoisse comme il le sera la nuit de jeudi au jardin des oliviers. 
« Mais non ! C’est pour cela que je suis parvenu à cette heure-ci ! Père, glorifie mon nom ! » Mais Jésus ne se laisse pas submergé par l’angoisse : il est venu pour révéler Dieu qui pardonne et qui ressuscite, et il veut accomplir sa mission jusqu’au bout. 
« Alors, du ciel vint une voix qui disait : ‘ Je l’ai glorifié et je le glorifierai encore.’ » Dieu répond à sa prière en révélant sa présence par une voix venue du ciel. 
« Voici maintenant que le prince de ce monde va être jeté dehors ; et moi, quand j’aurai été élevé de terre, j’attirerai à moi tous les hommes. » Jésus donne le sens de sa passion : vaincre le mal (le prince de ce monde) à tout jamais et sauver tous les hommes. Il est sûr de sa victoire. Par ces paroles, Jésus s’offre pour nous par amour. Il ne pense plus à lui-même et à toutes les souffrances qu’il va subir injustement, il ne pense qu’à nous, tous les hommes, non seulement ses contemporains mais aussi ceux qui ont vécu avant Jésus et ceux qui vivront après lui.

 

Source : « L’intelligence des Ecritures », MN Thabut, ed. Soceval

 

Careme_5B_124E.gif

« Et moi, quand j’aurai été élevé de terre, j’attirerai à moi tous les hommes. » Jean 12, 32

 

 

5

Dimanche 22 mars

Horaire des Messes