Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Publié par Doyenné Pau-Périphérie

7 flammes à réveiller pour ce Carême
 

 

http://www.avecmariepourjesus.net/t3693-7-flammes-a-reveiller-pour-ce-careme

 

 

7 flammes à réveiller pour ce Carême

 

Cendres, Carême, Prière, Jeûne, Joie, Partage, Pardon. 7 flammes qui donneront à notre Carême de l’éclat, de la vie. Choisissons et vivons notre Carême en intégrant ces 7 éléments dans nos vies. Ou en mettant plus en valeur l’une ou l’autre de ces flammes, au cours du Carême.

 

 

 

Evangile

Comme les disciples s’étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « vous voulez vivre comme des justes, évitez d’agir devant les hommes pour vous faire remarquer. Autrement, il n’y a pas de récompense pour vous auprès de votre Père qui est aux cieux. »

« Ainsi, quand tu fais l’aumône, ne fais pas sonner de la trompette devant toi, comme ceux qui se donnent en spectacle dans les synagogues et dans les rues, pour obtenir la gloire qui vient des hommes.¬ Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récom¬pense. Mais toi, quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ignore ce que donne ta main droite, afin que ton aumône reste dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais en secret : il te le revaudra. »

« Et quand vous priez, ne soyez pas comme ceux qui se donnent en spectacle quand ils font leurs prières, ils aiment à se tenir debout dans les synagogues et les carrefours pour bien se montrer aux hommes. Amen, je vous le déclare ceux-là ont touché leur récompense. Mais toi, quand tu pries, retire-toi au fond de ta maison, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais en secret : il te le revaudra. »

« Et quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme ceux qui se donnent en spectacle : ils se composent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent. Amen, je vous le déclare : ils ont touché leur récompense. Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ; ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais en secret il te le revaudra. »

Matthieu 6 1-6, 16-18

 

7 flammes à réveiller
Afin de mieux comprendre cet évangile de Matthieu quelques jeunes nous transemttent des messages (des jeunes lisent 7 messages inscrits sur une flamme, puis ils placent chaque flamme sur le panneau) :

 

1re flamme - Cendres :

 

Sous les cendres, les braises peuvent encore brûler. Si je souffle même sur une toute petite braise, je peux produire une flamme. La foi est aussi comme cette braise : elle a besoin du souffle de Dieu pour devenir source de lumière et de chaleur. Accueillons le souffle de Dieu dans notre vie tout au long de ce Carême.

 

2e flamme - Carême :

 

Quand nous entendons le mot Carême, nous pensons à un long temps de préparation pour Pâques. Cette préparation se vit de 3 façons concrètes : la prière, le pardon et le partage. Nous pourrions nous engager à améliorer notre vie de prière, à demander le pardon dans une démarche de réconciliation et à partager nos ressources avec les gens qui en auraient besoin.

 

3e flamme - Prière :

 

La prière, c’est communiquer avec Dieu, lui parler et l’écouter. Pour prier, il n’est pas nécessaire de se mettre à genoux à l’église. La prière peut se vivre en invitant le Seigneur à habiter chaque moment de ma journée, en lui parlant avant de m’endormir, en lisant un livret de prières ou de réflexions chrétiennes, en faisant une marche dans la nature... Pendant le Carême, nous sommes invités à développer notre vie de prière.

 

4e flamme - Jeûne :

 

Le jeûne, c’est se priver non seulement de nourriture, mais de toute chose qui prend de la place dans nos vies. Nous pouvons nous priver de quelques heures de télévision ou d’Internet par semaine ; nous pouvons choisir de dépenser moins d’argent ; etc. De plus, nous pouvons choisir un jour par semaine où nous ferons plus attention à ce que nous mangeons. Le jeûne n’est pas seulement un geste de pénitence, mais aussi un geste de solidarité avec les gens dans le besoin ; c’est une invitation au partage. Pendant ce temps du Carême, adoptons un comportement de jeûne au moins une fois par semaine.

 

5e flamme - Joie :

 

Réjouissons-nous ! Dieu nous aime sans limites. Peut-il y avoir de la joie pendant le Carême ? Le Carême, ce n’est pas un temps de malheur, c’est un temps pour se rappeler l’importance de notre foi. C’est le temps de donner plus de place au Seigneur à l’intérieur de nos journées. Et Dieu n’aime pas la tristesse, il aime la vie. Comme un bon feu qui brille et qui réchauffe, nous pouvons vivre un Carême dans la joie.

 

6e flamme - Partage :

 

Pendant le Carême nous sommes invités à penser aux personnes qui souffrent, spécialement celles qui vivent des situations de famine, de guerre ou d’injustice. Quelques façons concrètes pour les aider : participer à l’après-midi Bouge ta Planète (pour les plus jeunes), à la soirée du 13 mars sur la Création, participer à la collecte du CCFD, acheter des produits équitables, ne pas contribuer à la pollution de la planète, prendre sa place dans la vie de notre paroisse, etc. L’important c’est de réaliser que même les plus petits gestes peuvent aider l’humanité. Le Carême est un temps pour agir.

 

7e flamme - Pardon :

 

Accorder un pardon ou demander à être pardonné, aucune de ces 2 démarches n’est facile. Il faut faire preuve d’humilité. Le Carême nous appelle à la réconciliation. « Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés ». Demandons au Seigneur la sagesse de demander et d’accorder le pardon. Pendant ce Carême, profitons de la célébration du pardon (du mercredi 1er avril) pour nous réconcilier avec des personnes qui nous sont chères et pour nous réconcilier avec Dieu notre Père.