Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Publié par Doyenné Pau-Périphérie

   

photo mgr Dupleix Mgr André Dupleix

Recteur honoraire de l'I.C. de Toulouse

Professeur à l'Institut Catholique de Paris      

 

42/ Arc-en-ciel pour l'humanité

 

Rarement le monde a vibré avec une telle intensité unanime au décès non seulement d'un ancien chef d'état mais d'un homme qui a acquis,  par son courage et sa vision bien au-delà des frontières, une dimension planétaire. L'hommage général qui lui est rendu, dépassant les contours et les limites de sa personnalité, est le signe que sa vie et sa résistance ont une signification, rarement égalée à ce point, pour ceux et celles qui œuvrent en vue du bien et de l'avenir de l'humanité.

 

Oui, c'est un arc-en-ciel qui vient de dominer une terre souvent obscurcie par la violence et la misère. Nelson Mandela, comme on l'a  déjà dit, appartient désormais à l'histoire. Ce "colosse moral, cet icône du pardon", pour reprendre les mots de l'archevêque Desmond Tutu, également prix Nobel de la paix, aura puisé, jusque dans ses années de prison et les obstacles rencontrés, la force nécessaire pour affronter le racisme, l'inégalité et l'apartheid.

 

Et tout cela, en gardant son sourire déjà légendaire, sa simplicité et son détachement par rapport à toute ambition ou soif du pouvoir. Il mérite,  lui aussi, le qualificatif de frère universel, parce qu'il a su, malgré les risques encourus, tendre la main à ceux et celles dont la dignité était bafouée. Tout en étant, par sa formation et sa lucidité, conscient des inévitables rapports de force, il pu se situer au-delà, en exprimant clairement son choix de la non-violence et en misant sur la volonté des peuples de sortir des bas-fonds de l'injustice et de la haine pour accéder à une véritable fraternité, fut-elle encore un horizon lointain ou peu probable pour les résignés ou les fatalistes.

 

Tout est possible à ceux qui croient... Il fut, selon les mots de William Ernest Henley qu'il aimait rappeler, maître de son destin et capitaine de son âme...

 

Dans quelques jours nous célébrerons Noël et le souhait universel qui domine le récit de la Nativité : "Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté". Mandela était l'un de ces hommes. Parmi tant d'autres certes, mais celui-là avait quelque chose d'unique. Par sa vie aussi et par ses actes, la liberté, la tolérance et à la réconciliation se sont incarnées. Merci Madiba !