Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Publié par Doyenné Pau-Périphérie

 

Image13

 

 

1. Pourquoi des célébrations communautaires de réconciliation ?

A la suite du concile Vatican II, un nouveau rituel du sacrement de pénitence fut publié en 1973. Il a pour but de mettre en valeur l'aspect ecclésial du sacrement de pénitence et de donner sa place à la lecture de la Parole de Dieu qui n'est pas facile dans la confession individuelle.

 2.Comment se déroule une célébration pénitentielle de réconciliation ?

Après une prière d'ouverture, on écoute la parole de Dieu (textes de la Bible) qui nous montre la miséricorde divine. Puis, on se laisse interpeller par les appels de l'Évangile à la conversion qui nous font prendre conscience de nos péchés. Enfin, on reçoit le pardon de Dieu par une confession et une absolution personnelle. La célébration se termine par une action de grâce.

Source cybercuré

 

 

Image2Image1Image5

      Paroisses
St Ambroise en la Vallée Heureuse
St Christophe des Coteaux
ND de l'Espérance

Mercredi 20 mars à 20h30 à l'église de Gelos

Mercredi 27 mars à 20h30 à l'église de Gan

 

 

 

Image4Image6Image3

      Paroisses
Ste Marie
St Jean Bosco
ND en Béarn

Mardi 26 mars à 20h30 à la cathédrale de Lescar 

 

 

S de Pardon Horaires et lieux

 

 

Le Pardon : Imagine un chemin escarpé de montagne qui mène à une chapelle. S’il n’est pas entretenu, il est envahi par les ronces qui griffent les jambes et par les pierres qui blessent les pieds… Et le promeneur souffre quand il emprunte le chemin ; la chapelle n’est plus aussi souvent visitée… Alors il faut déblayer le sentier de ce qui l’encombre pour rendre la chapelle plus aisément accessible.

Par le sacrement du baptême nous sommes devenus enfants de Dieu, mais il arrive que le péché, comme les ronces ou les cailloux, encombre ou abîme le lien avec notre Père : nous avons du mal à nous rapprocher de Dieu qui souffre aussi que nous nous soyons éloignés de lui car il est toujours le premier à courir au-devant de nous pour nous accueillir. Le sacrement de la réconciliation permet de tisser à nouveau ce lien, de le rendre plus fort et plus solide. Il redonne la grâce du baptême pour quitter la souffrance du péché et entrer dans la joie du pardon.

Quand vous venez vers un prêtre pour confesser vos péchés, pensez que c’est Jésus-Christ lui-même que vous venez rencontrer, c’est Lui qui à travers ce frère-prêtre va vous combler de sa miséricorde : ne regardez pas le prêtre, regardez Jésus sur la croix. Jésus est le « le bon Samaritain... » qui vous soigne et vous ramène à la bergerie de l’Eglise.