Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Publié par Doyenné Pau-Périphérie

 


ND

« Chaque vie, toute vie, est vocation »

 

Dans le dessein de Dieu, chaque homme est appelé à se développer, car toute vie est vocation. Dès la naissance, est donné à tous en germe un ensemble d'aptitudes et de qualités à faire fructifier : leur épanouissement, fruit de l'éducation reçue du milieu et de l'effort personnel permettra à chacun de s'orienter vers la destinée que lui propose son créateur. Doué d'intelligence et de liberté, il est responsable de sa croissance comme de son salut. Aidé, parfois gêné par ceux qui l'éduquent et l'entourent, chacun demeure, quelles que soit les influences qui s'exercent sur lui, l'artisan principal de sa réussite ou de son échec.

 

« Chaque vie, toute vie est vocation »
la vocation a existé.

Dieu crée l'homme et la femme et les appelle à vivre. Dieu le Père crée par amour. Il appelle à la vie, à l'amour, à la liberté. Accueillir de nouveau sa vocation comme vocation à exister, à être, c'est accepter de recevoir sa vie du créateur.

La vocation première de chaque homme et de chaque femme c'est la vocation à vivre.

 

Prière d'action de grâce :

 

Notre Père, nous te disons merci pour cette merveilleuse création où tu as voulu que nous soyons, pour la vie que tu nous as donnée pour la continuité.

Notre Père, nous te louons pour la capacité que tu nous donnes de découvrir la bonté des êtres et la beauté des choses.

 

« Chaque vie, toute vie est vocation » 
La vocation a existé comme personne unique.

« On l'appellera femme » dit la Genèse (1.23) nommer c'est reconnaître une personne. La bible fourmille de textes où il est dit tu l'appelleras. « Ainsi dans les premiers chapitres de Luc : « ta femme Elisabeth enfantera un fils et tu lui donneras le nom de Jean »  Luc (1.13). « tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas être enceinte, tu enfanteras un fils et lui donnera le nom de Jésus » Luc (1.31).

« C'est pour ça celui qui va naître sera saint et sera appelé fils de Dieu » Luc (1.35).

Nommé une personne, c'est l'appeler à vivre comme une personne unique. « Quel nom avez-vous choisi pour votre enfant ? » C'est déjà identifier le nouvel être humain par rapport aux autres, et déjà lui attribuer sa caractéristique d'être unique, lui accordé la possibilité de grandir avec ses propres caractéristiques. Grâce à ce qu'il aura reçu en particulier, c'est à dire grâce à tous ces dons, son existence quotidienne pourra se construire de façon « particulière ».

 

Chant :
Que tes oeuvres sont belles.


Chacun de nous est invité à nommer dans son coeur devant le Seigneur les personnes auquel il est lié, famille, ami, mission, à nommer également ceux et celles qui sont sans nom et n'existent pour personne.

 

Prière d'action de grâce

 

Mon Dieu merci pour l'abondance et la diversité des dons que tu as fait aux hommes. Fais-nous découvrir nos dons respectifs ; ton amour les a faits, rends les capables de servir ta gloire au long du chemin que tu ouvres pour nous.

Au coeur de l'histoire humaine, le Christ, chemin, vérité et vie : la vocation à être configuré au Christ.

Au coeur de l'histoire humaine : le Christ, fils de Dieu, Emmanuel, Dieu est avec nous. C'est sur son visage, dans toute sa vie, ses comportements, ses paroles, sa vie, sa Pâque, que nous pouvons découvrir la vie comme vocation. Vocation à aimer, comme Dieu aime, vocation à être fils, comme le Fils, vocation à être frère et soeur dans l'esprit saint qui nous conforme au Fils unique. Le Christ est le chemin qui nous fait « grandir en humanité ».

 

Evangile selon Saint Jean (15.9-16)

Thomas lui dit : « Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment saurions-nous le chemin ? »

Jésus lui dit : « Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Comme le Père m'a aimé, moi aussi je vous ai aimé. Demeurez en mon amour. Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez en mon amour, comme moi j'ai gardé les commandements de mon Père et je demeure en son amour.

Je vous dis cela pour que ma joie soit en vous et que votre joie soit complète.

Voici quel est mon commandement : vous aimez les uns les autres comme je vous ai aimé...

Ce n'est pas vous qui m'avez choisi ; mais c'est moi qui vous ai choisi et vous ai établi pour que vous alliez et portiez du fruit et que votre fruit demeure, afin que tout ce que vous demandez au Père en mon nom il vous le donne.


A travers ces paroles, le Seigneur nous dit : là où tu es, avec tous ceux qui sont autour de toi,

sois signe de vie et d'espérance,

sois attentif et respectueux

apporte la vie et la joie.

Plus que l'or et l'argent cherchent la richesse

dans les visages rencontrés chaque jour.

Regarde tes frères et aime les, vis ma parole, celle qui libère,

celle qui ouvre l'horizon, celle qui repousse les ténèbres.

Alors, oui, tu auras le bonheur,

alors, oui, tu auras la richesse et la joie.

Alors, oui, tu auras la paix, celle du coeur,

la vraie, celle où coule la source de vie !

Et alors, oui, tu seras semeur,

et alors, oui, tu auras, tu porteras beaucoup de fruits.

 

C'est l'occasion de s'interroger quelques instants :

qui est le Christ pour moi ?

Comment a-t-il été le chemin sur ma route ?

 

Chant :
Je cherche le visage

 

Appelés à communier à la vie même de Dieu par le baptême :
la vocation à devenir Saints.

Toutes personnes et filles de Dieu. Pour les chrétiens, le baptême est le sacrement qui les fait rentrer dans une vie nouvelle, dans une famille nouvelle, une communauté nouvelle : l'Eglise, communauté de frères et de soeur en Christ, appelés par Dieu à vivre l'alliance avec lui.

Le baptême est le sacrement qui fait des témoins du Christ, nous sommes tous témoins du Christ.

 

Prière :

Père, tous tes enfants sont appelés par Toi à être Saints, en imitant la vie de ton Fils, accorde à tous ceux que tu appelles ainsi, d'être dans l'Eglise et pour le monde les signes du royaume à venir.

 

Chant :
Peuple de Frères, peuple du partage,
porte l'Evangile et la Paix de Dieu
.

 

Dans la communauté chrétienne, chercher et vivre sa vocation personnelle, au bénéfice de toute l'église comme un don pour le monde.

Au coeur de cette vocation fondamentale à exister, à exister comme personne unique, à accueillir le christ comme chemin, à entrer par le baptême à la communion avec Dieu, chacun, selon qu'il ou qu'elle est, selon ses dons, ses compétences, ses dynamismes, sa disponibilité aux appels de Dieu... cherchent et discernent son appel spécifique. Répondre à cet appel, confirmé et reçu par l'église, c'est permettre que sa vie d'homme ou de femme soit don pour le monde. Les dons sont variés mais ils sont pour le service de tous.

 

Dans son message pour les vocations le Saint Père nous dit : « il est nécessaire que chacun découvre sa vocation personnelle dans la communauté chrétienne et y réponde avec générosité. Chaque vie est vocation et chaque croyant est invité à coopérer à l'identification de l'Eglise ».

 

Ainsi mettons nos dons au service de nos frères. « Allez... » nous dit le prêtre... Non, il ne nous renvoie pas il nous envoie.... dans la paix du Christ !

Offrez cette paix à vos voisins de palier, aux collègues, aux commerçants du coin, aux malades, aux filous, aux jeunes, aux affairés, aux étrangers, aux intimes, à ceux que vous n'aimez pas... Si quelqu'un n'en est pas digne, cette paix reviendra sur vous.

« Allez ! ... ».

Faut-il vous le dire en latin ?

« Ite missa est ». Allez ! C'est la mission.

Pour terminer cette veillée à l'intention de toutes les vocations sacerdotales et religieuses que nous aurons pu ou que nous pourrons susciter de près ou de loin, tournons-nous vers Marie.

 

Tu es la toute belle, ô Marie !

En toi se trouve la joie parfaite de la vie bienheureuse avec Dieu.

Fais que nous ne perdions pas le sens de notre chemin sur la Terre.

Que la douce lumière de la foi éclaire nos journées, que la force consolante de l'espérance oriente nos pas,

que la chaleur contagieuse de l'amour anime notre coeur,

que nos yeux à tous restent bien fixés là, en Dieu, où se trouve la vraie joie.

Tu es la toute belle, ô Marie !

Ecoute notre prière, exauce notre supplication.

Que la beauté de l'amour miséricordieux de Dieu en Jésus soit en nous.

 

Chant-ND-de-la-Vallee-Heureuse.jpg