Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Publié par Doyenné Pau-Périphérie

photo mgr Dupleix Mgr André Dupleix

Recteur honoraire de l'I.C. de Toulouse
Professeur à l'Institut Catholique de Paris


04/ Chrétiens ensemble

 

La semaine mondiale de prière pour l’unité des chrétiens est, chaque année, du 18 au 25 janvier, l’occasion de nous rappeler ce qui nous rassemble au-delà de ce qui nous sépare ou de ce qui peut nous opposer. Car ce qui nous rassemble est beaucoup plus fort que ce qui nous sépare ou nous oppose.

 

Est-ce le fait qu’avec nos différences, et en dépit des lourds contentieux qui altèrent notre mémoire, nous sommes capables de rappeler ensemble quelle est la source unique de notre foi ? Sûrement. Nous sommes, toutes et tous, baptisés et disciples de Jésus le Christ. Témoins, en plein développement de nos sociétés et jusque dans les plus douloureux événements qui marquent notre monde, de transmettre courageusement et en toute liberté le message de l’Évangile.

 

Le thème retenu pour la semaine de prière nous renvoie au livre du prophète Michée : « Que nous demande le Seigneur ? Dans la justice et la bonté, marcher avec Lui » (Mi 6, 6-8). Ce texte biblique illustre bien  le grand angle de la mission chrétienne aujourd’hui, présent  tout au long de  l’alliance entre Dieu et l’humanité : faire sa volonté. Or, quelle est-elle ? Sinon ce que nous a rappelé Jésus et ce qu’il a réalisé jusqu’au don de sa propre vie.

 

Dieu nous aime et nous donne sans limites ce qui nous permet de tenir, ce qui demeure, ce qui est essentiel, ce qui est stable, ce qui défie toutes les forces de mort. Justice et bonté, amour et miséricorde sont l’expression de ce qu’il est de toute éternité. Que  nous demande-t-il ? Sinon de  tout faire pour que, par notre lien permanent au Christ, nous œuvrions, ensemble et en dépit de nos fragilités ou de nos insuffisances, pour la plus grande cause de la vie et de l’équilibre de l’humanité.

 

L’unité fondamentale des chrétiens est un fait. Elle continuera de se manifester en toutes circonstances, y compris et surtout lorsqu’il s’agit des enjeux irréductibles de société. Personne ne nous empêchera de parler d’une même voix, en fidélité radicale au Christ, et pour manifester l’actualité et la fraicheur de l’unique Parole du Dieu unique.

 

Que nous demande le Seigneur ? L’interrogation du prophète Michée a traversé les siècles. A nous, avec lui, de rester prophètes…