Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Publié par Doyenné Pau-Périphérie

 

Chaque semaine, un nouveau billet.

photo mgr Dupleix Mgr André Dupleix

Recteur honoraire de l'I.C. de Toulouse
Professeur à l'Institut Catholique de Paris


51/ Impasses, défis et espoirs.

 

Bien des situations actuelles nous conduisent à naviguer souvent entre épreuves et confiance, même si celle-ci est en permanence ébranlée par des chocs successifs ou de sérieux motifs de découragement. Mais il en est ainsi. Quelque chose résiste. Nous ne sommes pas faits pour les impasses. Et entre les impasses et les espoirs, il y a les défis…

 

Impasses,  les tentatives de restauration du passé par peur d’affronter et de construire l’avenir. Impasses, les violences verbales, morales ou physiques, qui veulent imposer un ordre, aussi légitime soit-il en apparence, sans tenir compte d’autres perspectives et en ignorant  celles et ceux qui les défendent librement. Impasses, les soupçons plus subtils entretenus et les entreprises de déstabilisation, voire de démolition, au seul profit des intérêts personnels ou d’une soif immodérée de pouvoir.

 

Défis de tous ordres, honneur de l’esprit, du cœur et de l’intelligence, les recherches qui font avancer l’humanité en dépit des pessimismes ambiants ou des prophéties de malheur. Défis de religions qui croient encore, malgré les dérives qu’elles peuvent engendrer, à leur message de justice et de paix, à leur capacité à révéler la dimension spirituelle irréductible de l’humain. Défis d’un christianisme capable de renouveler en permanence sa mission de transmettre une bonne nouvelle d’amour et de vérité au monde.

 

Espoirs contre toutes prévisions, les mille initiatives publiques ou anonymes qui redonnent courage et souffle à tant d’hommes et de femmes abîmés ou résignés, sans qu’ils renoncent à leur désir et à leur quête d’une vie meilleure et d’un horizon lumineux. Espoirs maintenus parce que nous sommes capables de puiser au plus profond de nos ressources intérieures, la force et l’énergie de renaître et de reconstruire ce qui s’est défait à vues humaines.

 

Lorsque j’ai vu, comme vous, le grand plongeon dans l’espace de « l’homme supersonique », j’ai pensé que rien n’était décidément impossible… Et j’ai pensé aussi aux paroles de saint Paul aux Corinthiens : « Pressés de toute part, nous ne sommes pas écrasés; dans des impasses, mais nous arrivons à passer » (2 Co 4,8).

 

Nous arrivons à passer… C’est bien là le défi… Et quelques lueurs d’espoir…