Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Publié par Doyenné Pau-Périphérie

Dans le Doyenné

Journee-des-Migrants-2014.jpg Journée du Migrant fêté à Mazères


neon

 

 « Personne n’est étranger dans l’Eglise »

Card-Veglio.JPGCardinal Antonio Maria Vegliò, 

président du Conseil pontifical
pour la pastorale des migrants
et des personnes en déplacement

 

neon

 

Dossier-de-Presse.gif

 

neon

 

Le message du pape François pour cette Journée était présenté le 24 septembre 2013 au Vatican.
Il appelle à passer d'une « culture du rejet » à une
« culture de la rencontre ».
 
 Télécharger le message du Pape

neon

 

Site national de la Pastorale des MigrantsCapture 

 

      neon

 

Accompagnée de Nicole Amrouche, Babeth Fourcade vient parler de leur engagement aux côtés des migrants. Le 19 janvier, se tiendra en effet la 100ème Journée du Migrant et du Réfugiés.
(Cliquez sur la photo pour écouter l'entretien) nicole_et_babeth.jpg

 

neon

 

Service Jésuite des Réfugiés :
une spiritualité de la rencontre

 

Le projet Welcome 
logoJRSF.jpg
Le mot étranger peut faire peur ...

Mais lorsque celui-ci prend un visage, 
une parole, une histoire, 
le regard change et nous sommes tous pareils.

 

 

 

Le pays que je te ferai voir
Conférence de Jean-Marie Carrière sj

Partant du regard de Philon d’Alexandrie
sur le migrant Abraham , selon 3 angles
(“
une vie sous le signe du départ ;
puis, un mouvement vers l’invisible ;
enfin, une errance qui trouve des compagnons de route.
“)

 Le texte de sa conférence : 
Le pays que je te ferais voir – conf (1) ;

 en version vidéo : 
http://new.livestream.com/labaumeaix/ulysses/videos/20686993


 

Etranger :
chanson de Michel Buhle
r

 

Si la pluie en torrents
Tombe sur les genêts,
Si le brouillard descend
A l’orée des forêts,
Si ta route se perd,
Si tu es fatigué,
Si le vent de l’hiver
Souffle dans la vallée,

Etranger, étranger,
Viens frapper à notre porte,
Nous ne demanderons pas
Qui tu es, ni où tu vas,
Nous ne demanderons rien, Viens.

Si tu n’as pas trouvé
De ruisseau en chemin,
Si l’eau n’a pas coulé
Dans le creux de  tes mains,
Si la faim te poursuit
Comme une louve avide,
Dans le froid et la nuit,
Si ta besace est vide,

Etranger, étranger,
Viens t’asseoir à notre table,
Nous ne demanderons pas
Qui tu es, ni où tu vas,
Nous ne demanderons rien,
Viens.

Si tu veux raconter
La douceur de chez toi,
Si ton coeur veut chanter
Des refrains de là-bas,
Ou si, plus simplement,
Tu ne veux que te taire,
Et regarder longtemps
Le feu et sa lumière,

Etranger, étranger,
Reste encore pour la veillée,
Nous ne demanderons pas
Qui tu es, ni où tu vas,
Nous ne demanderons rien,
Mais viens.

Nous ne demanderons pas
Qui tu es, ni où tu vas,
Nous ne demanderons rien,

Viens.