Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Publié par Doyenné Pau-Périphérie

photo mgr Dupleix Mgr André Dupleix

Recteur honoraire de l'I.C. de Toulouse
Professeur à l'Institut Catholique de Paris


50/ La foi des chrétiens

 

En poursuivant la réflexion engagée dans le billet de reprise, je reviens un instant sur le lien que nous ne pouvons manquer de faire entre le Concile Vatican II et l’année de la foi. Si plusieurs documents du Concile ont été et restent encore l’objet de débats et d’interprétations diverses, il est sûr que les lignes de fond des quatre grandes constitutions - la Révélation divine, l’Église, la sainte Liturgie et l’Église dans le monde de ce temps -  peuvent constituer des repères majeurs pour la foi des chrétiens aujourd’hui. On pourrait dire ainsi que :

 

La foi se reçoit comme don de Dieu et accueil de sa Parole. Dire « je crois » ou « nous croyons » c’est reconnaître et affirmer que Dieu a parlé le premier et qu’il s’est totalement révélé dans la personne de Jésus.   Voici comment s’est manifesté l’amour de Dieu au milieu de nous. Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde afin que nous croyions par lui (1 Jn 4,9)

 

La foi se vit en Église et dans le lien au Christ. Si la foi est bien une adhésion personnelle à la Parole de Dieu et au Christ « lumière du monde », elle ne se vit pas isolément mais dans la communion de l’Église. Dans la participation à un même Peuple de Dieu et à un même corps. Ainsi, à plusieurs, nous sommes un seul corps en Christ, étant tous membres les uns des autres, chacun pour sa part (Rm 12,5).

 

La foi se célèbre. Elle ne se réduit pas à un contenu doctrinal aussi cohérent et important soit-il. Elle est prière et s’exprime dans la liturgie de l’Église. Prière et célébration sont nécessaires à la communauté chrétienne comme son ressourcement permanent. Je recommande donc avant tout que l’on fasse des demandes, des prières, des supplications, des actions de grâces pour tous les hommes (1 Tm 2,1).

 

La foi se manifeste dans le monde comme témoignage, engagement et  horizon d’espérance.  Une foi sans actes est-elle crédible ? Les disciples du Christ sont envoyés et, selon les multiples responsabilités qui leurs sont confiées, sont résolument présents dans tous les champs de notre société. Cette Bonne Nouvelle du Royaume sera proclamée dans le monde entier (Mt 24,14).

 

Et si la foi des chrétiens pouvait se dire, fût-ce brièvement, selon ces quatre propositions ?