Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Publié par Doyenné Pau-Périphérie

LA TOUSSAINT

 

La Fête de la Toussaint nous offre une double grâce. Elle nous permet en effet de :

1célébrer « Tous les Saints », connus et inconnus. Ils sont cette multitude d’hommes, de femmes, - de tous âges, de toutes conditions, de toutes races et de toutes cultures -, qui  partagent totalement et définitivement la plénitude de la Joie, de la Paix, de la Vie de Dieu. Parmi eux, certains membres de nos familles, de nos amis dont nous pressentions la qualité de l’amour qu’ils donnaient.

2– nous rappeler que nous sommes appelés à devenir, à être « Tous, Saints ». Telle est notre vocation que nous devons vivre, chacun de manière unique, pour le bien de tous, avec l’aide de tous, dans le souffle de l’Esprit. « Soyez parfaits comme votre Père du Ciel est parfait »

 

Qu’est-ce qu’un(e) saint(e) ?  Comment le devient-on ?

Une personne, semblable à chacun d’entre nous, avec ses limites, ses faiblesses, ses défauts, ses capacités et ses qualités… et qui, peut-être, avait même commencé par accomplir quelques fois des « bêtises » !

Mais qui s’est laissée « saisir » par Jésus, qui a découvert en Jésus celui qui nous permet de découvrir, émerveillés, l’Amour du Père pour chaque homme et tous les hommes, ce Père pour qui chacun est unique et irremplaçable, qui veut pour nous « la Vie en surabondance ».

Un « saint » est quelqu’un

qui a pris l’amour de Jésus au sérieux, comme la réalité la plus importante de la vie,

qui s’est mis à l’école de Jésus pour apprendre à aimer avec Lui chaque jour un peu plus,

qui s’est engagé quotidiennement et jusqu’au bout, avec la force de Jésus, à servir la vie en ses frères humains que Dieu lui a confiés, à commencer par les plus pauvres…

Le « saint » est celui ou celle qui accueille l’amitié de Jésus, grandit dans cette amitié et se laisse transformer par elle jusqu’à devenir « un » avec Jésus : fils très aimant du Père et frère attentif au service de tous.  Jusqu’à donner sa propre vie.

 

Certains « saints » sont très connus parce que, dans leur union à Jésus, ils ont perçu les besoins les plus profonds des hommes de leur temps… et de tous les temps… et accompli, en réponse, des actions, suscité des mouvements qui ont apporté beaucoup de bien et de progrès dans la qualité des relations entre tous… Leur existence a appelé d’autres personnes à se joindre à eux, pour travailler avec eux et les suivre sur les traces du Christ…

Mais tous les saints, si humble qu’ait été leur existence, ont semé et fait grandir autour d’eux la paix, la joie, la vie… Le meilleur de notre civilisation vient de l’Evangile qu’ils ont mis fidèlement en œuvre. Ils ont été et restent l’Amour de Dieu en actes, Evangile vécu.

Nous leur devons à tous de nous avoir transmis la foi et témoigné de la fécondité pour tous d’une vie totalement donnée à Jésus.

Il nous est bon de retrouver le récit de leur vie qui nous réveille et nous stimule.

 

Quels liens avons-nous avec eux aujourd’hui ?

Quel que soit l’époque où ils ont vécu, ils sont tout proches de nous puisque vivant dans l’intimité du Dieu-Amour. Dire qu’ « ils sont  au ciel » est une manière d’exprimer l’état de perfection de la relation d’amour dans lequel ils sont pour toujours, et le bonheur qui est le leur. Ils participent sans réserve à l’Amour que Dieu est en Lui-même et qu’Il nous porte. Ils veulent nous aider à l’accueillir et à le mettre en œuvre pleinement. L’une des « préfaces » pour les messes des saints nous rappelle la profondeur de leur engagement à notre égard :

« Dans leur vie, tu nous procures un modèle,

Dans la communion avec eux, une famille,

Et dans leur intercession, un appui,

Afin que soutenus par cette foule immense de témoins,

Nous courrions jusqu’au bout l’épreuve qui nous est proposée (l’apprentissage de l’amour),

Et recevions avec eux l’impérissable couronne de gloire, par le Christ, notre Seigneur.

 

 

Abbé Jean Possompès