Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Publié par Doyenné Pau-Périphérie

topelement.jpg

Le blason prend la forme d’un bouclier bleu sur la partie supérieure duquel est figuré le symbole de l’ordre des jésuites auquel appartient le pape.


 L'anneau en argent doré

 

L’anneau du pêcheur, qui sera passé au doigt du pape lors de sa messe d’installation mardi, est en argent doré, a indiqué lundi le porte-parole du Vatican. 

L’anneau, qui symbolise le pouvoir papal, lui sera remis lors de la messe par le doyen du collège cardinalice Angelo Sodano, a précisé le père Lombardi au cours d’un point presse. 

 

Le blason prend la forme d’un bouclier bleu sur la partie supérieure duquel est figuré le symbole de l’ordre des jésuites auquel appartient le pape: un soleil symbolisant Jésus, sur lequel se trouvent une croix et trois lettres en rouge, IHS - monogramme de Jésus - ainsi que trois clous rappelant sa passion sur la croix.

Au-dessus du bouclier se trouvent les symboles de la papauté déjà utilisés par Benoît XVI: une mitre posée entre deux clefs, l’une d’or et l’autre d’argent, reliées par un cordon rouge, représentant symboliquement les clefs de Saint-Pierre.

«Choisi parce que pardonné»

Une différence entre le blason d’archevêque et le blason de pape de François : celui de Jorge Bergoglio, avant son élection, avait la mitre simple de cardinal sur ses armoiries, et désormais il a la mitre pontificale.

Dans la partie basse du blason se trouve à gauche une étoile, symbole de la Vierge Marie, et à droite une fleur de nard, symbole de Saint Joseph, patron de l’Eglise catholique.

La devise du pape François, «miserando atque eligendo», est inscrite en-dessous du blason. Ces mots, tirés d’une homélie de Saint Bède le Vénérable en hommage à la miséricorde divine, signifient «Choisi parce que pardonné». Cette devise se réfère précisément à la conversion de Saint Matthieu. Elle fait allusion au moment où Jésus, selon la tradition évangélique, choisit comme un des douze apôtres Matthieu, qui est un collecteur d’impôt, mal vu de la population mais repentant. Il deviendra un des quatre évangélistes.

(afp/Newsnet)