Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Publié par Doyenné Pau-Périphérie

 

Avant la grande procession de Rameaux 14 h3O, me voici pour célébrer à 10 h 3O chez les Bénédictines de Jérusalem (Mont des Oliviers). 

En pèlerinage, j'aimais bien y faire une halte et y célébrer en français.

Vue splendide sur le coeur de Jérusalem comme le montrent ces photos.

Chants classiques en latin et en Français animés par le communauté de l'Emmanuel et des béatitudes d'ici.

Bon repas convivial ensuite chez les soeurs avant de rejoindre à Bethagé les 15OOO chrétiens présents (d'après le site du patriarcat latin)


 

Petit reportage de la procession des Rameaux à Jérusalem de 14h3O à 18 h00

La police et le patriarcat ont estimé à plus 16.OOO personnes le nombre de participants à cette procession. Soit 5OOO de plus que l'an passé car des autorisations ont été données un peu plus largement pars les autorités Israéliennes aux Palestiniens.
Le top départ a été donné à Bethagé, chez Marthe et chez Lazarre. le prolongement de vie donné à Lazarre avait fait le tour de Jérusalem d'où le succès de Jésus pour son entrée à Jérusalem lors de la pâque juive.
On montre encore le rocher où Jésus est monté sur l'âne. 
Le patriarche du lieu Fouad a lu l'extrait de l'évangile des rameaux du jour en arabe, en allemand, anglais et en français.
Et hop, chaque groupe avec son sono portative, avec ses guitares, ses tambours a défilé en passant par le haut du Mont des Oliviers, Dominus flevit, Gethsémani, la porte des lions pour terminer à st Anne et dans les jardins des Pères Blancs.
Les musiciens s'en sont donnés à coeur en tapant surtout dans les tambours à fond la caisse... et ils ont ramené le patriarche (bloqué en voiture, dernière photo) à la porte de Jaffa, à son domicile.
Ce fut un grand moment de joie de famille, de rencontre de paroisses de Palestine et de communautés religieuses, de chants (j'ai été marqué par les chants en hébreu à l'entrée de la vieille ville) et les hosanna qui résonnaient de partout.
Belle fête inoubliable  non seulement pour les chrétiens mais pour les quartiers musulmans traversés, tous étaient sur leur terrasse et pour la police israëlienne qui a même chassé du cortège le faux Jésus Messie (cf photo).  
Dominique