Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Publié par Doyenné Pau-Périphérie

monseigneur-andre-dupleix-a-gauche-ici-en-2012-aux-cotes 16
Mgr André Dupleix
Recteur honoraire de l'I.C. de Toulouse
Délégué épiscopal à la formation des laIcs
Tel : 05 59 06 54 93
Courriel : a.dupleix@free.fr

 

14/ Noël malgré tout …

 

A quelques jours de la grande célébration de Noël, il peut nous sembler   difficile de faire rayonner autour de nous sa lumière,  surtout lorsque nous prenons conscience des souffrances et des épreuves qui ne cessent de marquer le monde et notre environnement le plus proche. Et pourtant…

 

Le message de Noël ne cesse d’être proclamé depuis la nuit de Bethléem, contre vents et marées, turbulences ou ruptures de l’histoire, événements imprévisibles ou difficultés assumées de notre existence. Il y a, dans cette lumière de Noël, quelque chose qui résiste irréversiblement à toutes les tentations de découragement et de pessimisme. Il y a la réalité d’un don qui nous est fait sans limite de temps et d’espace. Dieu l’éternel vient répandre en nous la vie et l’amour dont il est la source unique.

 

Nous ne pouvons pas nous contenter de faux-semblants, de répétitions devenues culturelles, comme celles qui égrènent inlassablement les paroles de l’Évangile de la Nativité : «Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté… ». La véritable question est bien de savoir si, oui ou non, nous sommes capables de les vivre au milieu de toutes les manifestations qui font de la fête de Noël une occasion de réjouissances et de divertissements souvent bien éloignés du sens profond que doit avoir, pour les chrétiens, la naissance de Jésus. Et pourtant…

 

Il y a, dans les innombrables gestes de solidarité, les quelques trêves obtenues en plein cœur des violences, les moindres gestes d’affection ou de réconciliation, une trace de l’amour et de la paix dont Noël est la cause, même chez ceux qui ne le reconnaissent plus. Après tout, l’important n’est-il pas que cette fête puisse, partout dans le monde, permettre de vivre quelques instants de joie et de fraternité, de rapprochement et de résistance aux coups portés par tant d’événements ?

 

C’est bien là un signe mystérieux mais tenace de ce que la foi chrétienne peut apporter de singulier à nos sociétés, en ne renonçant pas à rappeler l’espérance qui surgit, sans interruption, par la présence de Dieu dans l’histoire et dans la vie des hommes.

 

 

Avec un temps d'avance, mais de tout coeur : "Heureux Noël" à chacune et chacun d’entre vous.