Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Publié par Doyenné Pau-Périphérie

 

 Dimanche 7 avril 2013
En l'église de Mazères

10h30 : Messe de la Divine Miséricorde
DSC04903-copie-1.JPG Cliquez sur la photo ci-dessus pour feuilleter l'album

 

14h30 : Temps d'Adoration DSC05047.JPG 
Ci-dessous le texte lu lors de l'Adoration écrit :
en rouge est extrait du  Motu Proprio Porta Fidei  
 en bleu est extrait des paroles de  Soeur Faustine

. «La porte de la foi» (cf. Ac 14, 27) qui introduit à la vie de communion avec Dieu et permet l’entrée dans son Église est toujours ouverte pour nous. Il est possible de franchir ce seuil quand la Parole de Dieu est annoncée et que le cœur se laisse modeler par la grâce qui transforme. Traverser cette porte implique de s’engager sur ce chemin qui dure toute la vie.
azerty
„Quand tu médites ce que je te dis  dans les profondeurs de ton cœur, tu en retires plus de profit que si tu lisais de nombreux livres. Oh ! Si les âmes voulaient écouter Ma voix quand je parle dans les profondeurs de leur cœur, elles parviendraient rapidement aux sommets de la sainteté” (P. J. 584).
azerty

Anima Christi ... Sanctifica me !
Corpus Christi ... Salve me !
Sanguis Christi ... Inibria me !
Aqua lateris Christi ... Lava me !

 

DSC05051 
« L’Église dans son ensemble, et les pasteurs en son sein, doivent, comme le Christ, se mettre en route, pour conduire les hommes hors du désert, vers le lieu de la vie, vers l’amitié avec le Fils de Dieu, vers celui qui nous donne la vie, la vie en plénitude »
azerty
La vie sur terre est une lutte, une bien grande lutte pour mon royaume, mais n'aie pas peur, car tu n'es pas seule. je te soutiens toujours, appuie-toi donc sur mon épaule et lutte sans aiucune crainte. Prends la confiance et puise à la source de vie, non seulement pour toi, mais pense aussi aux autres âmes, et particulièrement à celles qui se défient de ma bonté .
azerty
Ouvre-moi ton coeur, dit le Seigneur.
Abandonne-toi comme un enfant
Ouvre-moi ton coeur, dit le Seigneur,
Je te combleria de mon amour.

DSC05053.JPG
Nous ne pouvons accepter que le sel devienne insipide et que la lumière soit tenue cachée (cf. Mt5, 13-16). Comme la samaritaine, l’homme d’aujourd’hui peut aussi sentir de nouveau le besoin de se rendre au puits pour écouter Jésus qui invite à croire en lui et à puiser à sa source, jaillissante d’eau vive (cf. Jn 4, 14).
azerty
“Je désire que tu connaisses plus profondément l’amour dont brûle Mon cœur pour les âmes, et tu le comprendras en méditant Ma passion. Appelle Ma miséricorde sur les pécheurs, je désire leur salut. Quand tu réciteras cette prière pour un pécheur d’un cœur contrit et avec foi, Je lui donnerai la grâce de la conversion. Voici cette petite prière: Ô Sang et Eau qui avez jailli du Cœur de Jésus comme source de miséricorde pour nous, j’ai confiance en Vous” (PJ 187).
azerty
Misericordias Domini in aeternum cantabo.

DSC05050.JPG 
Nous devons retrouver le goût de nous nourrir de la Parole de Dieu, transmise par l’Église de façon fidèle, et du Pain de la vie, offerts en soutien de tous ceux qui sont ses disciples (cf. Jn 6, 51). L’enseignement de Jésus, en effet, résonne encore de nos jours avec la même force : « Travaillez non pour la nourriture qui se perd, mais pour la nourriture qui demeure en vie éternelle » (Jn 6, 27).
azerty
Ô ! Combien est grande l'indifférence des âmes pour tant de bonté, tant de preuves d'amour ; mon coeur n'est abreuvé que d'ingratitude, d'oubli de la part des âmes qui vivent dans le monde ; elles ont du temps pour tout, mais elles n'ont pas de temps pour venir vers moi, , ni pour chercher des grâces.
azerty
Jésus mets dans nos coeurs l'amour qui vient du Père
Jésus mets dans nos coeurs, l'amour qui fait vivre en frères

DSC04912.JPG
L’interrogation posée par tous ceux qui l’écoutaient est la même aussi pour nous aujourd’hui : « Que devons-nous faire pour travailler aux œuvres de Dieu ? » (Jn 6, 28). Nous connaissons la réponse de Jésus : « L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu'il a envoyé » (Jn 6, 29). Croire en Jésus Christ est donc le chemin pour pouvoir atteindre de façon définitive le salut.
azerty
Tu feras de grandes choses si tu t'abandonnes entièrement à ma volonté et que tu dis : non point comme je le veux, mais selon Ta volonté, ô Dieu, qu'il en soit ainsi. Sache que ces paroles prononcées du fond du coeur élèvent l'âme en un instant, au sommet de la sainteté.
"Je désire la confiance de mes créatures. Exhorte les âmes à une grande confiance en l’abîme 
de ma miséricorde » (PJ 1059). « J’exige de toi des actes de miséricorde qui doivent découler 
de ton amour pour Moi. Tu dois témoigner aux autres la miséricorde, toujours et partout, tu 
ne peux pas t’en écarter, ni t’excuser, ni te justifier. Je te donne trois moyens pour exercer la 
miséricorde envers le prochain : le premier – l’action, le deuxième – la parole, le troisième – 
la prière ; ces trois degrés renferment la plénitude de la miséricorde " (PJ 742).
azerty
DSC05054.JPG 

Prière pour implorer la Miséricorde de Dieu

 

Montre-moi, mon Dieu, Ta Miséricorde, selon la pitié du Cœur de Jésus. Entends mes soupirs et mes prières, et les larmes d’un cœur contrit.

O Dieu tout-puissant, toujours miséricordieux, Ta pitié n’est jamais épuisée, Bien que ma misère ait l’immensité de la mer, j’ai une confiance en la miséricorde du Seigneur.

O Trinité éternelle, Dieu de bonté à jamais, Ta pitié n’est jamais calculée J’ai donc confiance en l’océan de Ta miséricorde et je ressens, Seigneur, bien qu’un voile m’isole.

Que la toute-puissance de Ta miséricorde, ô Seigneur, soit glorifiée par le monde entier, Que Sa gloire ne cesse jamais, annonce, mon âme, avec ardeur la miséricorde de Dieu.


Jésus, nous croyons que tu es présent en ton Eucharistie.
Nos yeux ne voient qu'un peu de pain
mais la foi nous dit que c'est Toi Dieu Très saint

DSC05058
L’Année de la foi est une invitation à une conversion authentique et renouvelée au Seigneur, unique Sauveur du monde. Dans le mystère de sa mort et de sa résurrection, Dieu a révélé en plénitude l’Amour qui sauve et qui appelle les hommes à convertir leur vie par la rémission des péchés (cf. Ac 5, 31). Pour l’Apôtre Paul, cet Amour introduit l’homme à une vie nouvelle : « Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême dans la mort, afin que, comme le Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, nous vivions nous aussi dans une vie nouvelle » (Rm 6, 4). Grâce à la foi, cette vie nouvelle modèle toute l’existence humaine sur la nouveauté radicale de la résurrection. Dans la mesure de sa libre disponibilité, les pensées et les sentiments, la mentalité et le comportement de l’homme sont lentement purifiés et transformés, sur un chemin jamais complètement terminé en cette vie. La « foi opérant par la charité » (Ga 5, 6) devient un nouveau critère d’intelligence et d’action qui change toute la vie de l’homme (cf. Rm 12, 2; Col 3, 9-10; Ep 4, 20-29; 2 Co 5, 17).
DSC05064.JPG