Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Publié par Doyenné Pau-Périphérie

Chaque mercredi, un nouveau billet.

photo mgr Dupleix Mgr André Dupleix

Recteur honoraire de l'I.C. de Toulouse
Professeur à l'Institut Catholique de Paris


40/ Un temps nouveau

 

Ne nous arrive-t-il pas parfois d'être désabusés tout en affirmant, de toute notre conviction spirituelle, que chaque nouvel Avent est un recommencement ? Ou, du moins, ne faut-il pas faire quelque effort pour vivre, au-delà d'une nouvelle année liturgique,  un véritable temps de ressourcement spirituel ?

 

J’ai toujours privilégié la période de l’Avent parce qu’elle est le temps des promesses et que nous sommes face à  l’avenir,  ce qui doit arriver, ce qui doit advenir. Nous sommes décramponnés du passé, de ce qui s’est achevé, quelque fut son importance. Il n’est pas question, bien évidemment, de renier ce qui a pu structurer, déstabiliser ou réorienter notre vie mais de considérer toute la densité de ce qui est à vivre ou à revivre.

 

Célébrer l’Avent c’est ranimer tout l’espoir dont nous sommes capables au nom des ressources intérieures que Dieu nous donne en permanence. Faut-il parler d’espérance plutôt que d’espoir ? Les mots ne coïncident pas totalement... L’espérance a, pour les chrétiens, une connotation spirituelle forte et son contenu n’est autre que le désir et l’attente de la venue et de la présence de Dieu.  Mais l’espoir ?

 

L’espoir est ce sentiment chevillé au cœur des humains, souvent blessé, souvent déçu mais terriblement résistant et qui ouvre une brèche constante dans les murs que dressent les épreuves de toutes sortes tout au long de nos vies. Nous ne pouvons jamais totalement nier que demain sera meilleur et que quelque chose pourra se reconstruire.

 

L’espoir est une porte ouverte sur l’espérance. La venue de Dieu dans la chair ne boucle rien. Bien au contraire, elle donne une force et un souffle à la mesure des attentes constamment renouvelées du monde.  Même auprès de ceux qui le voient et l’entourent Jésus insiste et exhorte : « Veillez donc !"  Sa présence ne comble pas le désir, mais elle le creuse

       

Par le temps de l’Avent, l’Église nous appelle à manifester autour de nous cette confiance audacieuse que le Christ ne cesse de déployer  dans notre cœur. C’est la longue montée vers Noël où nous célébrerons l’alliance d’amour entre Dieu et l’humanité. Une alliance en permanence renouvelée.

       

 

Tout au long de l’Avent nous vivons déjà un temps nouveau...