Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Publié par Doyenné Pau-Périphérie

photo mgr Dupleix Mgr André Dupleix

Recteur honoraire de l'I.C. de Toulouse
Professeur à l'Institut Catholique de Paris

 

04/ Une visite sous observation

 

Il semble évident que la visite du président François Hollande au pape François, fut, au moins pendant quelques jours, l'objet d'une attention particulière des médias. Rien d'étonnant à cela lorsqu'on sait, indépendamment du contexte politique qui pouvait marquer les préparatifs de cette rencontre, combien le Vatican suit de très près les dossiers internationaux et les grandes questions éthiques, indissociables de la responsabilité spirituelle de l'Église.

 

On ne peut cependant réduire les échanges entre le chef de l'État et les  autorités de l'Église catholique à une simple dimension diplomatique et protocolaire. Certes, sur ce point, tout a été respecté et l'on devait s'y attendre. Mais peut-on sous-estimer le fait qu'au-delà de la convergence effective entre le Vatican et la France sur les sujets internationaux, il y eut aussi la rencontre entre deux hommes  bien informés l'un sur l'autre et capables, en peu de temps ou peu de mots, de laisser s'exprimer un autre message ?

 

Face au président Hollande, conscient de sa responsabilité nationale, il y avait le pape François, conscient de sa responsabilité spirituelle universelle et dont on ne peut ignorer la portée des paroles et des actes depuis son élection. Est-il naïf de penser que, malgré les divergences, un courant a pu passer, plus qu'entre deux chefs d'Etat, entre deux personnes, François Hollande ayant confié au journal La Croix, "qu'il avait vu en François un pape d'espérance, un pape élu alors que la crise secouait le monde et qui voulait y instiller une flamme"...?

 

L'heure n'était certes pas aux épanchements et quelques mots prononcés, hors de tout formalisme de rigueur vite repérable, peuvent laisser entendre que cette rencontre, jugée franche et  constructive par le secrétaire d'Etat Mgr Parolin, permettra aussi de considérer le rôle positif que peuvent jouer aujourd'hui l'Eglise catholique et le christianisme dans le développement du monde. Confrontations et vérité sont indissociables lorsqu'il s'agit de la dignité humaine et des dimensions anthropologique, éthique et spirituelle de l'existence humaine.

 

 

Pourquoi ne pas croire à quelques fruits discrets mais réels de cette visite ?