Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Publié par Doyenné Pau-Périphérie

Dans six mois se terminera un cycle de formation pour douze personnes du diocèse. Elles seront envoyées pour une mission particulière dans l’Eglise par leur curé ou le responsable du Service ou du Mouvement auxquels elles appartiennent. 

 

Cet « Envoi en mission » s’effectuera au cours d’une célébration eucharistique présidée par Mgr Marc AILLET le dimanche 21 juin à 16h, dans la paroisse Sainte-Marie de Billère. Ce sera un événement diocésain auquel nous sommes tous invités.

Pour cet article, l’équipe de formation a souhaité laisser la parole ou plutôt donner la plume à quelques personnes qui suivent le CFACC.

 

Telle une page musicale sur laquelle nous portons nos notes dans l’espoir de composer une belle mélodie, le CFACC est une base, nécessaire à tout chrétien, de connaissances de l’Eglise acquises au cours des siècles par son expérience salutaire. Elle est complémentaire de la Parole de Dieu.

Cette formation donne d’être éclairé en âme et conscience et permet de devenir acteur dans sa vie pour faire progresser la dignité de tout homme et de tout l’homme ainsi que son droit à vivre heureux tous ensemble.

Ghislaine SAVARY

 

 

1-L'apport du CFACC vient essentiellement de la diversité des sources des informations que j'ai reçues ainsi que de la diversité des participants lors des échanges.

2-L'assimilation de toutes ces informations a été rendue possible par le fait d'être retiré du monde et aussi de se replonger un temps pour s'approprier tous les sujets traités ; c'est à ces moments uniques de réflexion personnelle que j'ai pris conscience de l'importance des exposés, extraits des pensées et des analyses qui ont traversé les plus grands esprits humains depuis des siècles, pour venir s'offrir à moi, simple témoin de ce trésor qui forge mes convictions profondes que je sais maintenant enracinées dans l'histoire de l'humanité toute entière.

3-La parole de Dieu et notamment les lettres qu'Il nous a laissées (par les évangiles), n'en ressortent que plus fortes, plus essentielles, plus incontournables, plus vivifiantes ; reprises par les serviteurs de Dieu jusqu'au sein des assemblées européennes, nos derniers papes crient haut et fort l'urgence de suivre la conscience humaine qui est cette capacité  que chacun a à percevoir la vérité.

4-Riche de cette expérience, il m'est malheureusement impossible d'être plus concis ; je n'ai pu réduire en 3 lignes ce qui conforte toute une manière de vivre et surtout de vivre grâce aux autres, avec les autres, pour les autres, dans la confiance d'un avenir pour l'humanité.

Marc CHAPELARD

 

 

Si chaque baptisé savait la part de responsabilité qu'il a dans l'église et qu'il doit apporter sa petite lumière nécessaire pour une église plus vivante et pus accueillante et s'il savait les bienfaits de cette formation, il n'hésiterait pas.

Ne voir que le côté positif, laisser de côté le négatif, faire le point sur les valeurs essentielles est un bien nécessaire pour avancer.

C'est un enrichissement personnel pour ensuite en faire bénéficier l'autre.

J'ai obtenu une sérénité, une force, une énergie nouvelle.

C'est une belle aventure humaine où chacun, quel qu’il soit, y trouve sa place.

Maryse Patacq

 

Cher Ami tu veux vivre des moments riches en enseignements, tu veux consolider ta foi ou la découvrir, OSE, passe le seuil de la porte, avance, n'aies pas peur, tu verras ce que veut dire CFACC

Chance, Formation, Amitié, Connaissances, Chrétien !

L'Esprit Saint nous réchauffe à chaque week-end. Le CFACC c’est un lieu où le mot « unis » prend tout son sens. C'est à la maison diocésaine de Bayonne que Béarn, Pays basque  et les Enclaves se retrouvent !

Viens et tu verras, on t’attend !

Jean-Marc Othaburu

 

 

Cette formation me permet de nourrir ma foi et d’approfondir mon expérience de vie en Eglise.

 Les enseignements, les partages, les temps de prière sont des ressources pour m’engager dans ma paroisse.

Tout le groupe, chacun avec son charisme, nous formons déjà une « cellule » vivante d’Eglise,  animés du même désir de servir nos communautés chrétiennes.

Michèle Menvielle

 

 

Nous espérons que ces témoignages donneront envie aux uns et aux autres de rejoindre cette formation, pour mieux servir l’Eglise dans sa mission dans le monde, pour vivre aussi cette coresponsabilité prêtres-laïcs dans la confiance et l’estime mutuelle.

Nous vous rappelons qu’un nouveau cycle va démarrer en septembre 2015. Il serait bon que les conseils pastoraux, les EAP, les divers groupes chrétiens, les services et mouvements avec les prêtres, réfléchissent sur l’enjeu de cette formation et sur des candidats à présenter ou à appeler. Un grand merci déjà aux paroisses qui envoient régulièrement des personnes à cette formation.