Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Publié par Doyenné Pau-Périphérie

39/ Espérer malgré tout

 

Les chrétiens entrent ce prochain dimanche dans le temps de l'Avent qui devrait être, dans la préparation à la célébration de Noël, un temps marqué par la confiance et l'espoir, une ressource de lumière et de paix dans l'attente de ce message de vie qui éclairera la nuit de la Nativité. Et pourtant... Jamais période n'aura été aussi brutalement affectée par la tragédie et un sentiment d'angoisse, de peur et d'inquiétude pour demain.

 

Et nos cœurs blessés sont partagés entre tristesse et violence intérieure, entre résistance et fatalisme, entre volonté décuplée de vivre et découragement. L'Avent nous rappellera - en coïncidant avec une nouvelle année liturgique -  que tout peut à tout moment recommencer et que la tentation de baisser les bras peut être affrontée par le désir qui nous hante de croire, malgré tout, en un avenir meilleur.

 

Mais recommencer est-ce encore et à nouveau subir les mêmes affres et les mêmes désillusions ? Comment comprendre alors lorsque nous avons le vertige de l'abîme ce message de Noël qui nous redresse et distille en nous une source inaltérable d'amour ? Faut-il espérer malgré tout ?

 

Certainement, mais l'heure est éprouvante et pourtant quelque chose au plus secret de nous demeure comme un souffle d'espoir ou d'espérance. C'est lorsque tout semble s'assombrir qu'une parole surgit, cette parole tant de fois entendue, parfois à peine perceptible, parfois refusée, pour nous dire : "N'ayez pas peur !". Ce Dieu qui semble parfois si loin et dont nous rappellerons qu'il a pris chair, qu'il a pris coeur dans notre monde, peut nous aider à déployer toutes nos forces spirituelles et morales pour rester debout.  

 

Espérer malgré tout, aux portes de l'hiver, c'est engager la longue traversée des espaces défoncés par le mal et la mort, en continuant à semer de nos mains fragiles des graines d'éternité et de solidarité, celles qui mûrissent lentement pour braver l'épaisseur des terres gelées par nos méfaits, nos égoïsmes ou nos indifférences. Espérer malgré tout c'est vivre cette attente que nous propose l'Avent comme un temps de renaissance intérieure et de renouvellement pour recevoir le message universel de Noël comme un appel à vivre en paix.    

 

Retrouvez les billets de Mgr Dupleix en cliquant sur :