Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Doyenné Pau-Périphérie

Cellule d'écoute pour les victimes 

Dans notre diocèse : Une cellule d'aide aux victimes de la pédophilie a été ouverte en septembre 2016 pour notre diocèse. Elle est composée du docteur Marc Renoux (coordinateur), de Mme Annie Mazetier (bibliothécaire diocésaine, titulaire d'un master en fertilité et sexualité conjugale de l'Institut Jen-Paul II de Rome) et de Mme Françoise Lemaire, conseillère conjugale du CLER), qui sont également assistés par un avocat et un psychologue référents.

Pour tout contact : paroledevictimes64@gmail.com

Dossier spécial à suivre sur Aleteia

 

J’ai une pensée pour l’immense majorité des prêtres qui doivent, aujourd’hui, porter comme un fardeau et comme une croix, les crimes et les abominations qui ont été commis par une minorité, une très petite minorité de leurs confrères. C’est une souffrance de plus dont on ne parle pas, mais que je partage.

Jean-Marc Sauvé

  • Une femme victime d’abus sexuels adresse une supplication aux prêtres et séminaristes

 

  • Rapport Sauvé : au cœur de la souffrance, des témoignages chargés d’espérance

 

  • Église en France : après le traumatisme des abus, l'urgence de l'écoute

Seigneur, délivre-nous de la tentation de vouloir nous sauver nous-mêmes et sauver notre réputation ; aide-nous à porter solidairement la faute et à rechercher des réponses humbles et concrètes en communion avec tout le Peuple de Dieu.

Pape François, février 2019

«Le Saint-Père a été informé de la sortie du rapport de la Ciase, à l’occasion de ses rencontres, ces jours derniers, avec les évêques français en visite ad limina. Et c’est avec douleur qu’il a pris connaissance de son contenu», a informé dans une déclaration Matteo Bruni, directeur du Bureau de presse du Saint-Siège.

«Ses pensées se tournent en premier lieu vers les victimes, avec un immense chagrin pour leurs blessures et gratitude pour leur courage de dénoncer. Elles se tournent aussi vers l’Église de France, afin que, ayant pris conscience de cette effroyable réalité et unie à la souffrance du Seigneur pour ses enfants les plus vulnérables, elle puisse entreprendre la voie de la rédemption», affirme encore Matteo Bruni.

«Par ses prières, le Pape confie au Seigneur le Peuple de Dieu qui est en France, tout spécialement les victimes, pour qu’Il leur accorde le réconfort et la consolation et afin que, avec la justice, puisse s’accomplir le miracle de la guérison».

10 octobre 

Les abus sexuels dans l'Eglise. Un travail de vérité historique. La CIASE, une commission à l’écoute

A découvrir sur Vodeus, deux documentaires sur le travail de la CIASE

  • La CIASE 1/2 - L'écoute des victimes
  • La CIASE 2/2 - La réparation

6 octobre 

Lire le rapport de la CIASE

Cliquez sur l'image ci-dessous

 

Ce mardi 5 octobre 2021 à partir de 9h, Jean-Marc Sauvé, président de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l'Église (CIASE), remet son rapport en présence de personnes victimes d'abus sexuels, à l’auditorium Marceau Long à Paris. KTO retransmet en direct sur son antenne et ses plateformes digitales :

  • Synthèse du rapport : Les étapes et les conclusions, par Jean-Marc Sauvé
  • Remise du rapport à Mgr Eric de Moulins-Beaufort, président de la Conférence des évêques de France (CEF), et à Soeur Véronique Margron, présidente de la Conférence des religieux et religieuses de France (CORREF)
  • Conférence de presse et questions des journalistes, avec Jean-Marc Sauvé et des membres de la CIASE

La conférence est animée par Olivia Mons, porte-parle de la fédération France Victimes.

3 octobre 2021 :  premiers chiffres dévoilés sur le rapport Sauvé

 

3 octobre 2021 : l’Église en France se prépare à une déflagration

À quelques jours de la publication du rapport de la commission indépendante chargée de faire la lumière sur les abus sexuels commis par des prêtres et religieux depuis 1950 en France, l’Église se prépare à affronter une véritable déflagration. Selon différentes sources, il est question de 3.000 pédocriminels et au moins 10.000 victimes

Un séisme, une onde de choc, un cataclysme… Les mots ne semblent pas assez forts pour définir ce que l’Église en France s’apprête à traverser dans les prochains jours. Mardi 5 octobre, la Commission indépendante chargée de faire la lumière sur les abus sexuels commis dans l’Église (Ciase) depuis 1950 jusqu’à nos jours doit rendre son rapport. Combien de victimes ? Combien de prêtres agresseurs ? Comment l’Église s’est-elle comportée ? Que reste-t-il à faire ? Personne ne l’a lu ce document de 2.500 pages mais chacun s’y prépare tant le sujet est douloureux et les chiffres avancés effarants ...

Article complet en cliquant sur l'image ci-dessous

Tant que nous ne regardons pas la réalité, nos mesures ne seront pas à la hauteur

 

1er octobre 2021 : lettre adressée à toutes les équipes de pastorale des jeunes

Le dialogue avec les jeunes ne peut se faire sans laisser vivre les émotions et sans donner place aux remarques et sentiments variés. Il nous faut ensemble « absorber » le choc

père Vincent Breynaert

 

Le témoignage de Patrick C. Goujon (sj.) - un entretien de la revue jésuite Etudes

  • Quelles furent les conséquences de l’abus sexuel que vous avez subi ?
  • Quelle relecture faites-vous du choix d’une vie religieuse et du célibat ?
  • Quel regard portez-vous sur le traitement par l’Église de ces questions ?

1er octobre 2021 : Abus dans l’Église : le travail de la Ciase révèle «un effet tsunami»

 

29 septembre 2021 : Comment accueillir le rapport de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église (Ciase), qui sera publié mardi 5 octobre ?

« La première réaction ne doit pas être de nous braquer », affirme Mgr de Moulins-Beaufort

Les faits Lors d’une soirée organisée mercredi 29 septembre, en marge des visites ad limina des évêques français à Rome, le président de la Conférence des évêques de France a affirmé que l’ampleur du phénomène des crimes sexuels dans l’Église était « plus grande que ce que l’on pouvait craindre ».

Seigneur,
L’Église de France s’apprête à recevoir, mardi 5 octobre, le rapport de la Commission Indépendante sur les Abus sexuels dans l’Église.

Nous te confions toutes les personnes qui ont subi des violences et agressions sexuelles dans l’Eglise : que dans les épreuves elles puissent toujours compter sur ton appui et notre soutien.

Qu’à l’image de ton Fils, nous prenions soin des plus petits et des plus fragiles pour faire de notre Eglise une « maison sûre ».

Donne-nous ton Esprit d’humilité pour vivre dans l’espérance les jours qui viennent.

27 septembre 2021 : Lutter contre les violences : une conversion permanente

En apprenant à écouter les personnes victimes, à entendre leurs souffrances et leurs cris réclamant justice et dénonçant le poids d’une institution fautive et aveugle devant ses crimes, l’Église tout entière, avec le pape François, a pris conscience, par étapes, de la gravité de la pédocriminalité et de l’urgente nécessité de mettre en œuvre les moyens concrets et efficaces pour lutter contre ces actes terribles et leurs conséquences, pour sanctionner les auteurs de violences et d’agressions sexuelles, et pour poser les fondements d’une vigilance sans faille. Ici aussi, le chemin est long à tracer. Il est parfois sinueux et non dépourvu d’ambiguïté, mais s’il doit encore se poursuivre d’années en années, les conditions sont maintenant posées fermement dans l’Église pour que celle-ci devienne – modestement mais sûrement – la « maison sûre » à laquelle le pape François travaille dès le début de son pontificat, à la suite du pape Benoît XVI.

C'est ce chemin vers une pastorale responsable, qui implique une conversion permanente, en conformité avec les exigences de l’Évangile, que propose de retracer le numéro de septembre de "Documents Episcopat."

 

25 mars 2021 : Lettre des évêques de France aux catholiques sur la lutte contre la pédophilie

24 février 2019 : Rencontre "La protection des mineurs dans l'Eglise" 

Je voudrais ici réaffirmer clairement : si dans l’Église on détecte même un seul cas d’abus –qui représente déjà en soi une horreur-, un tel cas sera affronté avec la plus grande gravité. Frères et sœurs, dans la colère légitime des personnes, l’Église voit un reflet de la colère de Dieu, trahi et frappé par ces consacrés malhonnêtes. L’écho du cri silencieux des petits, qui au lieu de trouver en eux une paternité et des guides spirituels ont trouvé des bourreaux, fera trembler les cœurs anesthésiés par l’hypocrisie et le pouvoir. Nous avons le devoir d’écouter attentivement ce cri silencieux étouffé.

Pape François Février 2019

20 août 2018 : Lettre du pape François au peuple de Dieu

Si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui.

1 Cor 12,26

Site de la CIASE

 

Cellule d'écoute pour les victimes 

Dans notre diocèse : Une cellule d'aide aux victimes de la pédophilie a été ouverte en septembre 2016 pour notre diocèse. Elle est composée du docteur Marc Renoux (coordinateur), de Mme Annie Mazetier (bibliothécaire diocésaine, titulaire d'un master en fertilité et sexualité conjugale de l'Institut Jen-Paul II de Rome) et de Mme Françoise Lemaire, conseillère conjugale du CLER), qui sont également assistés par un avocat et un psychologue référents.

Pour tout contact : paroledevictimes64@gmail.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :