Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Doyenné Pau-Périphérie

Chers paroissiens,

Nous voici en avent !

Marchons dans la lumière du Seigneur en allumant la première des quatre bougies !

Vous vous rappelez les trois venues de Jésus :

  • Il est venu il y a 2000 ans, enfant sur la paille, dans une mangeoire.
  • Il viendra à la fin des temps, quand « Dieu sera tout en tous » dans sa gloire
  • Il vient chaque jour, dans le quotidien et dans la surprise de inattendu.

Trois idées de mise en pratique pour nous aider à veiller ensemble :

  • installer une crèche, un calendrier ou une couronne de l’avent dans notre maison ou notre chambre
  • lire un livre qui nourrit ma foi et mon attente du « jour du Seigneur »
  • chaque soir, relire ma journée en me posant la question « Comment Jésus est passé dans ma vie aujourd’hui ? »

Un ami prêtre écrit : « Nous avons à ajuster notre regard pour cela. Il passe la où se manifestent la paix, la communion, le partage, la justice, la douceur, la bienveillance, la joie, la tendresse, la compassion, la miséricorde et le pardon. Nous sommes sûrs que Jésus est là par la présence de son Esprit-Saint. Veiller, c’est donc être attentif à ces passages et rendre grâce pour ce Dieu qui passe dans notre histoire. Nous pourrons ainsi apprendre à regarder autrement notre monde. »

 

Pour petits et grands, le site de notre doyenné regorge aussi de bonnes idées :

 

A partir du 1er décembre.

 

Je vous rappelle aussi les deux propositions :

  • nous retrouver chaque samedi de 16h à 17h30 au centre paroissial de Mazères pour échanger à partir de l’évangile de Marc et du livre du frère Adrien Candiart.

 

  • vivre le Le Noël solidaire 2022 avec la croix rouge

Pour prier, chanter et méditer :

  • la feuille de la messe de ce 1er dimanche de l’Avent 
  • l’évangile et le commentaire de l’abbé Paul avec les annonces de la semaine

Vous trouverez sur le site du doyenné Pau-Périphérie :

Dimanche 27 novembre

  

Pas à pas vers Dimanche 4 décembre

 

Un peu d'humour et de sagesse, avec Mère Teresa, le pape François, le Général de Gaulle, Raphaël Buyse et une personne âgée anonyme ayant passé une après-midi avec Dieu ...

Lettre n°107Lettre n°107

Je termine par un peu de poésie ... celle de Christian Bobin, qui vient de rejoindre le Très-Haut :

"Il y a une chose dans le monde qui résiste au monde, et cette chose ne se trouve ni dans les églises ni dans les cultures ni dans la pensée que les hommes ont d’eux-mêmes, dans la croyance mortifère qu’ils ont d’eux-mêmes en tant qu’êtres sérieux, adultes, raisonnables, et cette chose n’est pas une chose mais Dieu et Dieu ne peut tenir dans rien sans aussitôt l’ébranler, le mettre bas, et Dieu immense ne sait tenir que dans les ritournelles d’enfance, dans le sang perdu des pauvres ou dans la voix des simples et tous ceux-là tiennent Dieu au creux de leurs mains ouvertes, un moineau trempé comme du pain par la pluie, un moineau transi, criard, un Dieu piailleur qui vient manger dans leurs mains nues. Dieu c’est ce que savent les enfants, pas les adultes. Un adulte n’a pas de temps à perdre à nourrir les moineaux." ("le Très-Bas")

 "Un lit de lumière, une chaise de silence, une table en bois d'espérance, rien d'autre: telle est la petite chambre dont l'âme est locataire." ("Ressusciter")

Joyeux temps de l’Avent !

Bien fraternellement, à bientôt,

abbés Paul et Benoît

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :